Magazine Culture

Whitesnake #1-Snake Bite-1978

Publié le 12 mars 2011 par Numfar
Whitesnake #1-Snake Bite-1978

Whitesnake #1 :

David Coverdale : chant

Micky Moody : guitare

Bernie Marsden : guitare

Neil Murray : basse

Dave Dowle : batterie

Afin de pouvoir commencer à tourner, Coverdale et Moody fondent un groupe qui va d'abord porter le nom de The White Snake Band, puis David Coverdale's Whitesnake avant de le simplifier en Whitesnake.

Bernie Marsden n'est pas un étranger à l'univers de Deep Purple, ayant fait partie du groupe Paice-Ashton-Lord qui avait publié un album en 1977 "Malice In Wonderland".

Après le départ de Tony Ashton, David Coverdale failli le remplacer, mais il préféra fonder son propre groupe, que rejoindra Marsden, puis plus tard Jon Lord et Ian Paice.

Neil Murray vient lui de Colosseum II et Dave Dowle a joué avec Brian Auger et le Streetwalkers de Roger Chapman.

En juin 1978, Whitesnake publie un maxi 45 tours : "Snake Bite" (#61 UK), produit par Martin Birch.

Come on (Coverdale-Marsden)

Bloody Mary (Coverdale)

Ain't no love in the heart of the city (Price-Walsh)

Steal away (Coverdale-Moody-Marsden-Murray-Dowle-Solley)

Musicien additionnels :

Pete Solley : claviers

Le long blues "Ain't no love in the heart of the city" devient le premier classique du groupe.

Pete Solley viens de Procol Harum mais ne fais pas partie officiellement de Whitesnake.

Peu après, Jon Lord (ex-Deep Purple-PAL) rejoint Whitesnake faisant du serpent blanc un fils spirituel du Pourpre Profond.

En octobre, "Snake Bite" est ré-édité en album avec 4 titres issus de l'album "North Winds".

© Pascal Schlaefli

La phrase du jour :

"En Mars, ne te découvre pas d'un Snickers"

Mars 2011


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte