Magazine Cinéma

Fighter (The Fighter)

Publié le 13 mars 2011 par Cinephileamateur
L'affiche française
De : David O. Russell.
Avec : Mark Wahlberg, Christian Bale, Amy Adams, Melissa Leo, Jack McGee, Mickey O'Keefe, Miguel Espino, Peter Cunningham, Anthony Molinari, Anthony Thomas...
Genre : Drame - Biopic.
Origine : États-Unis.
Durée : 1 heure 53.
Date de sortie : 9 mars 2011.
Synopsis : Micky Ward est un jeune boxeur dont la carrière stagne. Il va rencontrer Charlene, une femme au caractère bien trempé, qui va l'aider à s'affranchir de l'influence négative de sa mère, qui gère maladroitement sa carrière, et de ses sœurs envahissantes.
Son demi-frère Dicky Eklund, lui, a connu la gloire sur le ring, il y a bien longtemps. C’était avant qu’il ne sombre dans la drogue, avant son séjour en prison.
Entre le sportif en quête d’un second souffle et l’ex-toxico, il y a longtemps que le courant ne passe plus. Trop de non-dits, d’échecs et de souffrances. Pourtant, parfois, les hommes changent, et Micky et Dicky vont peut-être avoir ensemble, la chance de réussir ce qu’ils ont raté chacun de leur côté…
Sans particulièrement suivre l'actualité de ce film lorsqu'il était en cours de production, "Fighter" à su rapidement se hisser parmi mes attentes grâce à un bouche à oreille très flatteur que je pouvais entendre à son sujet. Avec en prime un sujet qui m'attirait je ne me suis ainsi pas fait prier pour le découvrir au cinéma.
Et je ne regrette absolument pas. Connaissant très peu Micky Ward et Dicky Eklund (pour ne pas dire pas du tout ;-) ), j'ai vraiment été pris aux tripes par leur histoire. Le scénario est magnifiquement bien écris et le spectateur tient en haleine jusqu'au bout. Entre le sportif qui va chercher à lancer sa carrière avec beaucoup de sérieux et le frère, ancienne gloire qui se drogue et qui lui vole la vedette dans sa ville natale, le film va nous apporter une multitude de thèmes avec en plus une profondeur psychologique pour les personnages qui fait plaisir à voir. C'est ainsi que tout est amené avec finesse et beaucoup d'émotions. Malgré les défauts de chacun, on se prend même à sympathisé avec eux et à avoir une grande importance pour eux. Pendant ce temps là, le film nous offrira une belle rédemption, avec aussi une quête de soi et une prise de confiance qui nous fait dire qu'en n'abandonnant jamais on peut réussir à aller concrétiser nos rêves. Le scénario va alterner ainsi avec plusieurs genre et ce biopic se révélera aussi dramatique que comique par moment avec une belle touche de romance sans jamais qu'un de ses élément étouffe l'autre. Ce que j'ai énormément apprécié dans ce long métrage c'est aussi qu'on ressente le vécu de cette histoire. Tout sonne vrai, tout sonne sincère et du coup cela accentue encore un peu plus la sympathie qu'on peut avoir pour ses personnages tout comme le fait qu'on se sentent vraiment aspirer par ce film. Avec tout ca et contrairement aux apparences il ne s'agit pas vraiment d'un film de boxe et tout comme le "Rocky" avec Sylvester Stallone à son époque (toute proportion gardé bien entendu), le scénario nous dresse aussi un portrait assez satirique d'un monde où on à vite fait de vous mettre dans un moule et d'abuser de vous. En tout cas, à aucun moment je ne me suis ennuyé trouvant chaque scène d'une extrême justesse et chacune ayant son utilité et sa force. On est avant tout en présence d'un drame familial poignant qui nous touche pour différentes raisons et qui personnellement ne m'as pas laissé insensible.
Devant la caméra, on ressens à merveille le sérieux qui à été fait dans le travail des comédiens ainsi que leur sérieux mais surtout leurs implications dans ce projet. A l'image de cette histoire, on sens que ce film s'est fait dans la sueur, dans la douleur et voir cette brochette de comédiens autant investi livrant une excellente performance fait plaisir à voir. C'est ainsi que Mark Wahlberg est saisissant. Déjà charismatique à la base, l'acteur à gagné en poids et en muscle ce qui rajoute encore plus de présence à l'écran. Malgré ça, j'ai trouvé sa prestation très touchante dans son rôle de sportif un peu paumé vite étouffé par son entourage. Son personnage ne demande qu'une chose, juste bien faire et ne pas décevoir et en ça Mark Wahlberg retranscris vraiment toute ses émotions comme la scène à la sortie du cinéma qui m'as particulièrement touché. A travers son regard il y à eu beaucoup de choses qui passe et j'ai vraiment trouvé qu'il livrait là l'une de ses meilleures prestations. A ses côtés, Christian Bale complète à merveille ce duo à tel point qu'il est plus acteur principal que secondaire (même si il mérite amplement toute les récompenses qu'on lui à donner dans les différents festivals dans cette catégorie). En tant normal, je trouve le comédien bon mais pas spécialement transcendant mais ici il m'as vraiment bluffé et m'as offert son meilleur jeu. Crédible en ringard has been qui vis avec le passé tout en faisant tourner le monde autour de lui, l'acteur réussi la prouesse à nous lier d'amitié avec son rôle qui à pourtant tout de détestable. Aussi crédible en camé qu'en entraineur, j'ai vraiment énormément aimé sa façon d'interpréter ce personnage. Lors du générique de fin on aperçoit les vrais Micky Ward et Dicky Eklund et c'est ainsi qu'on constate en dix secondes à peine que ce duo d'acteur s'est littéralement approprié leurs personnages respectifs. Sans caricaturé, ni chercher à s'en éloigner, Mark Wahlberg et Christian Bale sont devenus leurs personnages que ce soit dans leurs gestuelles ou dans leurs façon de parler ce qui est aussi très surprenant. C'est un travail immense qui à été fourni et j'ai vraiment été bluffé. Melissa Leo aussi as beaucoup marquer mon esprits. récompensée aussi pour sa prestation elle fait une parfaite mère de famille étouffante et un brin exubérante qui ne se rend vraiment pas compte de ses excès. Cependant, elle sais rester touchante quand il le faut et incarne son personnage avec maestria. Certains passages avec elle sont mémorable et elle arrive parfaitement à exister face au duo Mark Wahlberg - Christian Bale ce qui fait que quand elle doit leur tenir tête on trouve ça très crédible et jamais choquant. Amy Adams aussi s'est beaucoup impliqué dans ce projet. Très loin des rôles dans lesquels je suis habitué à la voir la comédienne brise son image de joli jeune demoiselle toute fraiche toute romantique pour nous offrir un portrait haut en couleur d'une femme qui ne se laisse pas faire et qui à un rôle important pour le soutien de Micky Ward. Que ce soit sa première apparition dans le bar ou la bagarre au seuil de sa porte pour ne citer que ses exemples, j'ai vraiment été agréablement surpris et j'ai vite fait d'oublier ses autres rôles au cinéma la comédienne livrant elle aussi je trouve sa meilleure prestation. Jack McGee est touchant dans son rôle même si il apparait un peu plus en retrait mais c'est pas la faute de son jeu c'est le scénario qui veut ça même si vers la fin il gagne en importance et que l'acteur nous prouve qu'il peut gagner de l'ampleur à l'écran. J'ai bien aimé également Mickey O'Keefe dans son propre rôle qui s'en sors très bien car je ne suis pas sûr que c'était forcément évident. Tout comme pour Jack McGee c'est surtout vers la fin que son personnage gagne en ampleur mais tout le long du film sa prestation reste constante. Le reste de la distribution ne fait aucune fausse note lui aussi mais dans l'ensemble j'ai vraiment trouvé qu'on avait eu le droit à un casting de luxe avec beaucoup de qualité artistique.
Pour emballer tout ça, David O. Russell réalise un excellent film. Toute en sobriété sans jamais chercher à tomber dans l'excès ni la surenchère le metteur en scène s'avère efficace et surtout très original. L'utilisation de caméra de télévision pour filmer les combats de boxe est une excellente idée ce qui fait que le spectateur à littéralement l'impression d'être au cœur du combat, de prendre des coups lui aussi. Ça donne aussi beaucoup de crédibilité à l'ensemble car on ne ressens aucune mise en scène. Les plans s'enchaînent avec fluidité et malgré son rythme très calme on ne voit pas le temps passé tant on se laisse prendre au jeu. Les scènes de combats qui sont en nombre restreint (la boxe servant surtout d'élément de décor ;-) ) sont quant à elle vachement punchy et accélère un peu le rythme sans pour autant faire de cassure particulière avec le reste du montage qui est parfait. Les chorégraphies des combats sont parfaitement millimétrés et là encore on sens que c'est réaliste et que ça tient la route. J'ai beaucoup aimé aussi le travail qui à été fait sur les décors, les costumes et les maquillages qui font qu'on ressens bien l'époque de l'intrigue. C'est le petit plus pas détestable qui fait qu'on ne se déconnecte pas et qui fait qu'on ressens une nouvelle fois la volonté de s'appliquer et de coller au plus près de la réalité. La photographie est magnifique avec une exploitation de la ville de Lowell parfaite qui montre bien le contraste entre le monde de la boxe avec ses rêves et son objectifs de paillettes et la société ouvrière avec sa sueur ainsi que sa poussière. La bande originale composée par Michael Brook est magnifique avec un choix des musiques et des chansons que j'ai trouvé judicieux. C'est agréable à entendre, ça n'étouffe pas le sujet et tout comme le scénario il n'y a à aucun moment une quelque-conque surenchère. Juste pour la petite précision, personnellement j'ai également pris mon pied lorsqu'on entend "Strip my mind" des Red Hot Chili Pepper (un groupe que j'aime beaucoup) mais vraiment chaque notes qui compose cette bande originale sonne juste je trouve.
Au final, "Fighter" est un excellent film. C'est un peu le "Rocky" de notre décennie toute proportion gardé avec le film de Sylvester Stallone qui lui vise plus le divertissement alors qu'ici la trame sociale et la psychologie des personnages est beaucoup plus approfondi. J'ai pris un pied d'enfer le long métrage se hissant même directement à ce jour comme étant le meilleur film que j'ai u voir en ce début d'année 2011. C'est prenant, c'est captivant, c'est plein de choses à la fois pour ce film qui m'as énormément touché et pris aux tripes. En sortant de ma salle de cinéma, le film à continuer de me travailler, il travaille toujours en moi d'ailleurs et apporte vraiment beaucoup de choses. Quand je vois le résultat, je remercie l'équipe qui s'est battu pour que ce film existe car cela en valait vraiment la peine et j'espère vraiment pour eux que leurs sacrifices seront récompensés et que ce film marchera au box office. Le scénario est riche ainsi que très intéréssant, la distribution est remarquable en tout point et la mise en scène est parfaite ce qui fait que pour ma part, je vous recommande chaleureusement ce film poignant qui ne m'as pas laissé indifférent. Plus qu'un simple chef d'œuvre, c'est un véritable coup de cœur que je reverrai avec énormément de plaisir.
Mark Wahlberg et Amy AdamsMelissa Leo et Christian Bale



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinephileamateur 3469 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines