Magazine Cinéma

La Bocca del Lupo : Gênes, le gangster et l'amour

Par Cineblogywood @Cineblogywood
La Bocca del Lupo : Gênes, le gangster et l'amour
En DVD : Il y a des films qui nous cueillent sans qu'on les ait vu venir. C'est ce qui m'est arrivé avec La Bocca del Lupo (La Gueule du Loup), que France Télévisions sort en DVD dans sa Collection italienne. J'avais zappé la sortie en salles de ce documentaire multi-primé et encensé par la critique. Et moi aussi, j'ai été emporté par cette ode à l'amour.
Pietro Marcello, le réalisateur, pose son regard sur un homme et une ville. La ville, c'est Gênes. Le grand port d'Italie. La cité du départ vers l'Amérique pour des millions d'Italiens. La promesse d'une nouvelle vie également pour les immigrés d'Afrique, d'Europe de l'Est mais aussi du Mezzogiorno. L'homme, c'est Vincenzo Motta. Un physique de méchant de cinéma. Et pour cause, ce Sicilien a été gangster et a passé près de trente ans en prison. Ce qui lui a permis de tenir, c'est l'amour. Un amour passionné qui reste intact, malgré l'usure du temps et la misère.
Parole rare, sentences définitives, attitude fière et gueule coupée au couteau... la personnalité de Vincenzo fascine. Son histoire étonne puis bouleverse à mesure qu'elle se révèle. Elle est indissociable du ghetto génois - Croce Bianca, Via Prè, Sottoripa -, un labyrinthe de ruelles pavées et d'immeubles délabrés que se partagent marginaux, putes, drogués et immigrés. Marcello montre sans juger, associant sur une étonnante bande-son (L'Eau à la Bouche de Gainsbourg côtoie la cantate Membra Jesu Nostri de Buxtehude) de sublimes plans sur la vieille ville abandonnée à elle-même avec des images d'archives des XIXe et XXe siècles. En résulte un film fort, d'une grande beauté visuelle, que je vous recommande chaudement.
Anderton

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cineblogywood 2265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines