Magazine Côté Femmes

Malgré tout, sourions un peu c'est bon pour le moral....

Publié le 14 mars 2011 par Marigotine

 

                             Non d'un Saint-Péterbourg !

   C'est la fête chez "Durex"....

                     Des préservatifs volants

Mercredi 9 mars, à Saint-Pétersbourg, sur la côte du golfe de Finlande transformée l’hiver en patinoire géante, des sportifs aventureux, adeptes de sensations fortes, s'adonnent au kite-surf, qui consiste à être traîné en surf par un cerf-volant.
Mercredi 9 mars, à Saint-Pétersbourg, sur la côte du golfe de Finlande transformée l’hiver en patinoire géante, des sportifs aventureux, adeptes de sensations fortes, s'adonnent au kite-surf, qui consiste à être traîné en surf par un cerf-volant. (Abaca)    La Chine toujours en pôle position.....    Mais je n'arrive pas à reconnaître Lewis Hamilton!
Des policiers montent la garde, lors de l'ouverture de la session annuelle du Parlement chinois, au palais de l’Assemblée du peuple à Pékin, samedi 5 mars. Les délégués et députés doivent ainsi décider des réformes pour les cinq ans à venir. Cette réunion intervient dans un contexte particulièrement tendu sur le plan économique et politique international.
Des policiers montent la garde, lors de l'ouverture de la session annuelle du Parlement chinois, au palais de l’Assemblée du peuple à Pékin, samedi 5 mars. Les délégués et députés doivent ainsi décider des réformes pour les cinq ans à venir. Cette réunion intervient dans un contexte particulièrement tendu sur le plan économique et politique international. (Petar Kujundzic/REUTERS)    La prochaine saison de danse avec les stars!                          Ce sera danse avec les robots ...             Kamel Ouali où es tu ?
Ces robots, humanoïdes autonomes et programmables appelés Nao, dansent dans le pavillon français de l’exposition universelle de Shanghai, le 18 juin.

   Des robots, humanoïdes autonomes et programmables appelés Nao   

     Première inscrite, Madame  Merkel

 Mais là c'est sur Angela!

   Si tu n'y vas pas plus franchement...

   à lui prendre la main au premier porté tu vas, tu vas

                     "Chanceler"

Lundi 19 avril, la chancelière allemande, Angela Merkel, touche de ses doigts la main d’un robot lors de l’ouverture de la foire industrielle d'Hanovre.
Lundi 19 avril, la chancelière allemande, Angela Merkel, touche de ses doigts la main d’un robot lors de l’ouverture de la foire industrielle d'Hanovre. (Jens Meyer/AP/SIPA)

     Ce pourrait être le titre d'une fable moderne

   "La lionne et le bébé hibou"

                          Ah! que ce serait magique

   Si la force bestiale pouvait être ainsi maîtrisée....

Ce nouveau né hibou observe avec grande attention cette lionne en pleine séance de repos dans le zoo de Paignton, dans le sud de l’Angleterre.
Ce nouveau né hibou observe avec grande attention cette lionne en pleine séance de repos dans le zoo de Paignton, dans le sud de l’Angleterre. (Shelia Hassanein / Rex /REX/SIPA)   

                               A l'infini des vagues de plastic blanc...

     Malheureusement pas du tout la même philosophie!

   ... aux frontières de la Lybie

<b></div>DANS L’ATTENTE</b>. À perte de vue, des tentes légères frappées du logo du Haut Commissariat pour les réfugiés des Nations Unies (UNHCR). Bienvenue à Ras Jdir, le principal camp de réfugiés situé en Tunisie, près de la frontière libyenne. Près de trois semaines après le début des émeutes et des combats à l’arme lourde, près de 215.000 migrants ont quitté la Libye, mais le mouvement a faibli à la fin de la semaine dernière, selon le HCR. «La situation évolue de façon très préoccupante en Libye et nous devons être prêts à un éventuel exode. Il est impossible de savoir exactement ce qui se passe de l’autre côté», explique, alarmé, Antonio Guterres, le chef du Haut Commissariat pour les réfugiés. DANS L’ATTENTE. À perte de vue, des tentes légères frappées du logo du Haut Commissariat pour les réfugiés des Nations Unies (UNHCR). Bienvenue à Ras Jdir, le principal camp de réfugiés situé en Tunisie, près de la frontière libyenne. Près de trois semaines après le début des émeutes et des combats à l’arme lourde, près de 215.000 migrants ont quitté la Libye, mais le mouvement a faibli à la fin de la semaine dernière, selon le HCR. «La situation évolue de façon très préoccupante en Libye et nous devons être prêts à un éventuel exode. Il est impossible de savoir exactement ce qui se passe de l’autre côté», explique, alarmé, Antonio Guterres, le chef du Haut Commissariat pour les réfugiés. " title="Malgré tout, sourions un peu c'est bon pour le moral...." />DANS L’ATTENTE. À perte de vue, des tentes légères frappées du logo du Haut Commissariat pour les réfugiés des Nations Unies (UNHCR). Bienvenue à Ras Jdir, le principal camp de réfugiés situé en Tunisie, près de la frontière libyenne. Près de trois semaines après le début des émeutes et des combats à l’arme lourde, près de 215.000 migrants ont quitté la Libye, mais le mouvement a faibli à la fin de la semaine dernière, selon le HCR. «La situation évolue de façon très préoccupante en Libye et nous devons être prêts à un éventuel exode. Il est impossible de savoir exactement ce qui se passe de l’autre côté», explique, alarmé, Antonio Guterres, le chef du Haut Commissariat pour les réfugiés. " border="0" /> DANS L’ATTENTE. À perte de vue, des tentes légères frappées du logo du Haut Commissariat pour les réfugiés des Nations Unies (UNHCR). Bienvenue à Ras Jdir, le principal camp de réfugiés situé en Tunisie, près de la frontière libyenne. Près de trois semaines après le début des émeutes et des combats à l’arme lourde, près de 215.000 migrants ont quitté la Libye, mais le mouvement a faibli à la fin de la semaine dernière, selon le HCR. «La situation évolue de façon très préoccupante en Libye et nous devons être prêts à un éventuel exode. Il est impossible de savoir exactement ce qui se passe de l’autre côté», explique, alarmé, Antonio Guterres, le chef du Haut Commissariat pour les réfugiés. (Emilio Morenatti/AP/SIPA)    Grande préparation du dernier concert.    Un rituel digne des plus grands gourous.....
   Inutile de te planquer derrière ton déguisement                        On t'a reconnu Johnny!   
  
20100621PHOWWW00434.jpg
 Un prêtre fait une offrande à Mère Nature pour célébrer l'année 5518 dans le calendrier Aymara, à l'occasion du solstice d'hiver, près de La Paz, en Bolivie                                     Marigotine ......humoriste en herbe

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marigotine 1310 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine