Magazine Culture

Anthologie permanente : Tristan Tzara (2)

Par Florence Trocmé

les cloches sonnent sans raison et nous aussi
nous marchons pour échapper au fourmillement des routes
avec un flacon de paysage une maladie une seule
une seule maladie que nous cultivons la mort
je sais que je porte la mélodie en moi et n'en ai pas peur
je porte la mort et si je meurs c'est la mort
qui me portera dans ses bras imperceptibles
fins et légers comme l'odeur de l'herbe maigre
fins et légers comme le départ sans cause
sans amertume sans dettes sans regret sans
les cloches sonnent sans raison et nous aussi
pourquoi chercher le bout de la chaîne qui nous relie à la chaîne
sonnez cloches sans raison et nous aussi
nous ferons sonner en nous les verres cassés
les monnaies d'argent mêlées aux fausses monnaies
les débris de fêtes éclatées en rire et en tempête
aux portes desquelles pourraient s'ouvrir les gouffres
les tombes d'air les moulins broyant les os arctiques
ces fêtes qui nous portent les têtes au ciel
et crachent sur nos muscles la nuit du plomb fondu

je parle de qui parle qui parle je suis seul
je ne suis qu'un petit bruit j'ai plusieurs bruits en moi
un bruit glacé froissé au carrefour jeté sur le trottoir humide
au pied des hommes pressés courant avec leurs morts
autour de la mort qui étend ses bras
sur le cadran de l'heure seule vivante au soleil

je pense à la chaleur que tisse la parole
autour de son noyau de rêve qu'on appelle nous

Tristan Tzara, L'Homme approximatif, in Œuvres complètes, tome 2, 1925-1933, Flammarion, 1977, pp. 81, 82

Tristan Tzara dans Poezibao :
Bio-bibliographie de Tristan Tzara, extraits 1

Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com, recevez chaque jour l'anthologie permanente dans votre boîte aux lettres électronique
Vous pouvez aussi vous abonner à la lettre d'information (une par semaine, signalant les principaux articles parus dans la semaine). Merci de préciser dans votre courriel anthologie et/ou lettre d'information


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Valérie Rouzeau

    Pommes poires et tralalas merles renards flûtes à bec Et les petites bottes bleues enfoncées dans la boue Après la peine la joie revenait aussi sec Au bois... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Jacques Dupin

    Le partage Une larme de toi fait monter la colonne du chant. Une larme la ruine, et toute lumière est inhabitée. La corde que je tresse, la rose que j’expie,... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Friedrich Hölderlin

    Fantaisie du soir (extrait) […] Et moi, où vais-je donc ? Les mortels vivent De travail et salaire ; alternant peine et paix Tout pour eux est gaieté ;... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Gabrielle Althen

    Au point le plus aigu du jour, le silence nomme l’âme notre sœur indulgente, et, par cette fêlure, nous prenons vue sur nos foules intimes. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Pierre Reverdy

    air Oubli porte fermée Sur la terre inclinée Un arbre tremble Et seul Un oiseau chante Sur le toit Il n’y a plus de lumière Que le soleil Et les signes que... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Roger Munier

    Pour saluer la parution d’un nouveau livre de Roger Munier aux éditions Arfuyen, Les Eaux profondes, qui constitue le cinquième volume de la série publiée sous... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Tristan Tzara

    , pseudonyme de Samuel Rosenstock, est né en 1896 en Roumanie. Il écrit dès son adolescence. En 1915, il quitte la Roumanie et s’installe à Zurich où, avec... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines