Magazine Culture

Album review : britney spears – femme fatale

Publié le 22 mars 2011 par Kayrhythm

REVIEW CROISÉE DU NOUVEL ALBUM DE BRITNEY SPEARS :  “FEMME FATALE”

ALBUM REVIEW : BRITNEY SPEARS – FEMME FATALE

Britney Jean Spears s’apprête à sortir dans trois jours son septième album solo intitulé “Femme Fatale”. Un album qui aura fort à faire d’une part puisqu’il devra succéder à l’album “Circus” qui avait repositionné Britney comme l’une des entités Pop les plus vendeuses de l’industrie, mais aussi puisqu’il devra faire face à une rude concurrence, en particulier celle du nouvel album de Lady Gaga “Born This Way”. Britney s’est donc entourée de ses collaborateurs de longue date Dr Luke et Max Martin, mais aussi de Will.I.Am, Bloodshy & Avant, Fraser T Smith, Stargate et Darkchild pour offrir un album qui pourrait en surprendre plus d’un. Je vous propose donc une review croisée de cet album avec mes amis et collaborateurs  Moe, Will et Ralph. Check it out :

TILL THE WORLD ENDS

WILL : Dès le début du titre, on reconnait la touche Dr Luke grâce à ce son électrique qui s’empare de nous et qui rappelle un peu les couplets de « Circus ». Le refrain uniquement composé de “WOAH OH OH!” est digne d’un hymne de coupe du monde de football avec une totale absence de la voix de Britney, ce qui est très regrettable. Ce n’est que dans le bridge, meilleure partie du titre selon moi, qu’apparait enfin le titre de la chanson: une partie construite en LA mineur, donc forcément très mélancolique et donnant un gros plus au titre. Note: 7/10


MOE : Si la production est basique et ressemble trop à un titre de kesha, le refrain est catchy as hell. Une écoute et c’est fini … Emporté dans ce cyclone mélodique répétitif! La fin en puissance est similaire a la montée entendue dans “Hold It Against Me”. Catchy mais vite périssable.
Note : 7/10

RALPH : 7/10

KAY : 6,5/10

HOLD IT AGAINST ME

RALPH : C’est le plus faible de tous les 1er singles des albums de Britney à mon avis. Dans 10 ans je me demande si les gens s’en souviendront…. Mis à part le bridge qui est, pour moi, exceptionnel (avec un dubstep comme je les aime). La chanson reste juste sympathique et non timeless.
Note : 6/10


WILL : Un début hyper bourrin digne d’un tube tuning et vraiment peu original. Britney, un peu “crazay” et “hazay”, parle encore de sexe et de dancefloor… Les couplets sont très pauvres en mélodie ce qui gâche le titre selon moi. Le refrain, qui au départ n’en avait pas vraiment l’air, apporte au titre cette touche mélancolique et mélodieuse à la fois. Britney s’envole ensuite au paradis et nous révèle un bridge du feu de dieu!! Bravo à Billboard pour ce moment magique de dubstep claquant et électrisant, et où Britney se révèle encore plus chaudasse que jamais. Au final, un titre irrégulier qui manque d’efficacité. Le bridge remonte la note.

Note: 7.5/10

KAY : 7/10

MOE : 8/10

ALBUM REVIEW : BRITNEY SPEARS – FEMME FATALE

INSIDE OUT

RALPH : Le producteur ‘Billdoard’ a fait un travail EXCELLENTISSIME sur les beats et ses variations (bravo également aux inséparables Dr luke et Max martin). Britney pose très très bien dessus, ça lui va à merveille. Cette chanson doit absolument être un single. Mon seul bémol, c’est qu’elle me rappelle BEAUCOUP “Kif N Dir” de ZAHO (album ‘DIMA’). Mais bon, je suis sûr que ce n’est pas volontaire.
Note : 9/10


MOE : Ces doubles voix fines, ces lamentations (me down, me down…) répétitives et ces réverbérations dans le bridge réveillent en chacun une mélancolie langoureuse et sensuelle. Le rythme, quant à lui, est assez masculin, composé d’une basse régulière en 2 temps qui donne une régularité, une rondeur solide et une agressivité très urbaine. De ces deux éléments superposés jaillit une onde de colère étouffée : on sert ses dents et on avance les larmes aux yeux bravant le froid au rythme des pas battus par la basse d’ “Inside Out”. Autour de soi, s’entrechoquent les sons électros, les coups de fouets de cymbale, les touches simili dub step. Une sphère enveloppante tantôt menaçante par son environnement électro, tantôt rassurante par sa basse Hip Hop. Ce titre a une âme et il habite la notre… et dans ce genre de situation, je respire profondément, je lève mes yeux aux ciels, et puis je me lève et j’applaudis le chef d’œuvre.

Note : 10/10


KAY : 7,5/10

WIll : 9,5/10

I WANNA GO

KAY : Je pensais détester cette chanson, mais je me suis surpris a déguster tout le miel dégoulinant de ce titre rétro poppish-electro. Les refrains sont un hymne qui ne demande qu’à être entonné sur la piste de danse, les arrangements vocaux extrêmement Pop offrent une saveur sucrée à ce beat et ce sifflement envoutant nous plonge dans une sensation d’insouciance très agréable. Love it! Et pourtant ce n’est pas du tout, mais pas du tout mon style…
Note: 8/10


WILL : Britney veut lâcher la bête ce soir! Elle ne se contrôle plus et s’en va faire des choses inappropriées. Serait-ce une réminiscence de la Britney perruque rose sans culotte que l’on a connu en 2006-07 ? Sans doute! Il faut croire que cette période lui manque, et elle a décidé d’en faire un hymne. Mais faites, madame! Car au final on a une chanson très entêtante. Britney gémit dans le pré-refrain “Shame on meee” et bégaie dans les refrains “I I I wanna go”, troubles de la personnalité, quand tu nous tiens. Les sifflets que j’appelle “Bob Sinclar whistles” donne un petit plus même si c’est du déjà vu. Un single potentiel en vue, je crois!!

Note: 7.5/10


RALPH : 7/10

MOE : 8/10

ALBUM REVIEW : BRITNEY SPEARS – FEMME FATALE

HOW I ROLL

KAY : Sans doute la chanson la plus audacieuse et la plus intéressante d’un point de vue rythmique tout d’abord, mais aussi et surtout d’un point de vue vocal. L’on voit le retour d’une voix masculine assurant le refrain, un peu comme pour “Blackout”, mais dans une toute autre ambiance. Là encore, il s’agit d’un titre extrêmement pop mais particulièrement original dans sa construction, ce qui en fait une véritable pepite sur l’album. Cette chanson a le mérite d’être à la fois apaisante et excitante… how great is that?
Note: 8/10


RALPH  : Ladies and gentlemen, je vous présente une production signée par les TRES talentueux Bloodshy & Avant. On ressent la différence tout de suite! Ils ne le font pas comme “les autres”, ils sont à part. Et c’est ce qu’on ressent dans ce titre qui est juste EXCEPTIONNEL, digne d’un #MoeJoint! Il m’a fallu moins d’une minute d’extrait pour être conquis, pas plus. L’introduction à elle seule est un chef d’oeuvre. Britney chante comme si elle se foutait de tout ..et ça marche! Sa voix robotisée est aussi sexy que sa voix normale. Un piano, une note, quelques claquements, une voix…. c’est tout ce qu’il leur a fallu… Loin, très loin de tout ce qu’on écoute à la radio actuellement. Original! Une musique qui pourrait très bien être sur l’album X de Kylie Minogue. L’une de mes chansons préférées de l’album.
Note : 10/10


WILL : Note: 7/10

MOE : 9/10 (Retrouvez ICI la Review de ce #MOEJOINT dans la rubrique @Moe_Sphere)

(DROP DEAD) BEAUTIFUL (feat. SABI)

WILL : L’ autre grosse bombe de l’album: fierce, sexy, slutty, and catchy. Encore une fois, ça suinte le sexe. La voix grave de Britney dans les couplets lui donnent un côté “Femme Fatale”, c’est le cas de le dire… Le refrain est terriblement catchy et le vocodage sur le pré-refrain est simplement parfait. Palme de la phrase la plus stupide de l’album cependant: “And yeah, your body looks so sick, I think I caught the flu”; gros LOL quoi!! Le rap de la petite nouvelle, Sabi, aurait pu être remplacé par un solo de Nicki Minaj; cela aurait été un honneur! La fin dubstep est juste jouissive!!!
Note: 9.5/10


MOE : Le début est cool jusqu’ au refrain, production pop classique répétitive mais là ou le bas blesse, c’est la déformation trop nasillarde de la voix de Britney… On a l’impression d’écouter Rihanna sous helium … Et puis c’est qui cette Sabi ? Il fait trop mal aux oreilles son Rap … C’est mal fait. La musique traine trop en longueur…. Et puis une lumière d’espoir vers la fin très vite avortée ! Décevant!

Note : 5,5/10


KAY : 7,5/10

RALPH : 8/10

ALBUM REVIEW : BRITNEY SPEARS – FEMME FATALE

SEAL IT WITH A KISS

KAY : La chanson la moins intéressante de l’album de l’album en ce qui me concerne. Les couplets laissent espérer quelque chose de détonant… Mais la mollesse et la fadeur du refrain viennent faire contrepoids… Et les onomatopées, complètement clichées de type Tarzan qui ponctuent la chanson, très peu pour moi.
Note : 6/10


MOE : J’avais l’impression de retourner chez Britney à la periode de “In The Zone”. La mélodie est très agréable, fruitée, pleine de couleurs, vivifiante … Puis vient ce bridge monumental dubstep ! Un mariage surprenant mais qui fonctionne très très bien ! Une vraie claque pop sucrée!

Note : 7,5/10


RALPH : 7/10

WILL :  9/10

BIG FAT BASS (feat. WILL.I.AM)

RALPH : Je ne savais pas qu’une chanson de Fergie se trouvait sur l’album de Britney moi! Lol!  La production est TOP NOTCH, et Britney sur ce son = SWAGGAAAAA!!! “It’s gettin BIGGER, the bass is gettin BIGGA”… Mais cette chanson en boite, ça sera de la FOLIE!! Bravo quand même à Will.I.am, même si ses productions se ressemblent toutes. Mais pourquoi donc a-t-il rappé? Ce n’était vraiment pas nécessaire! Surtout si c’est pour nous sortir un flow comme celui de ‘Boom Boom Pow’.
Note : 9,5/10

WILL : Grosse surprise de l’album. Alors qu’on attendait quelque chose d’insipide de la part de Will.I.Am, dont la production laisse vraiment à désirer dernièrement, on obtient ici quelque chose qui se laisse écouter avec plaisir. La 1è écoute est peut-être difficile à cause du côté ultra répétitif du titre, mais c’est un “grower”. Une fois de plus, Will.I.Am ne brille pas par ses talents de paroliers, mais on retiendra forcément “I can be the treble baby, you can be my bass”, symbole de complémentarité, un peu comme le Yin et le Yang en fait. Mon péché mignon: le 2nd couplet où la voix de Britney a été très bien travaillée, pour ressembler à celle de Fergie, surtout quand elle dit “The bass is gettin bigger !”. Un titre taillé pour les clubs qui pourrait avoir sa place en tant que single.
Note: 7/10


MOE : 8/10

KAY : 8,5/10

ALBUM REVIEW : BRITNEY SPEARS – FEMME FATALE

TROUBLE FOR ME

MOE : La musique est vraiment caractérisée par cette rupture grossière entre un univers dark electro tres #Moejoint et des refrains assez popish. Déroutante, cette musique assez originale n’est pas accessible car potentiellement jugée peu cohérente et harmonieuse. Cette idée de deux ambiances qui se bousculent aurait pu faire un titre de génie mais pêche par son manque de travail…Même la voix de britney n est pas assez naturelle et subit des effets parfois sans sens. On est tjs à la limite entre le génie et du brouillon. Et cette fois ci, de peu, on penche vers le brouillon avec T. Smith. Alors qu’avec Diplo on serait de l’autre côté. Frustrant !
Note :  6/10

KAY : Mon titre préféré de l’album, hands down. Je suis subjugué par la mélodie totalement déstructurée de ce titre qui allie un côté très Poppish avec des arrangements vocaux qui n’ont rien à envier aux classiques de Britney, mais avec une touche déroutante apportée par le beat. Ces sonorités de saturation instrumentale qui ponctuent le rythme viennent rompre le schéma traditionnel de la chanson Pop et apportent une forte valeur ajoutée, tout en assurant une addiction grâce à son côté extrêmement catchy. Et Britney surfe avec une aisance autotunée et une nonchalance sexy sur ce changement régulier d’univers, comme si de rien n’était… BRILLANT !
Note : 9/10


RALPH : 5/10

WILL : 6,5/10

TRIP TO YOUR HEART

WILL : Seconde production de Bloodshy & Avant sur la galette, parfaitement introduite par ces sonorités trance mélodieuses. Couplets et pré-refrains sont très bien produits. Mais quand arrive le refrain, c’est la chute: on nous offre quelque chose de niais ayant un semblant de berceuse qui ne va pas du tout avec le reste. Déception pour ce titre dont le début m’annonçait autre chose. Mis à part le refrain, le titre est sympa, planant et sonne comme la rencontre entre “Heaven On Earth” de “Blackout” et “Unusual You” de “Circus”.
Note: 6/10


KAY : Ma seconde chanson préférée de l’album. Ce titre est une petite merveille pop. Les sonorités électro saccadées du beat me font un peu penser au rythme désordonné, voire chaotique des battements de cœur lors d’un premier baiser après un coup de foudre. Cette chanson est envoutante, et sa mélodie ne pourrait pas laisser Anna Wintour de marbre. C’est le genre de chanson que les gens se mettent spontanément à reprendre en version acoustique et qui deviennent des classiques. Certainement l’une des plus belles chansons de Britney Spears que j’ai entendues dans toute sa carrière. La fragilité dont fait preuve Britney dans sa prestation vocale est tout simplement « addictive ».
Note : 9/10


MOE : 7/10

RALPH : 9/10

ALBUM REVIEW : BRITNEY SPEARS – FEMME FATALE

GASOLINE

KAY: Ce qui est particulièrement intriguant dans cette chanson, c’est le côté incroyablement ringard de la mélodie – l’on se croirait revenu 20 ans en arrière – jusqu’à ce qu’arrivent ces superbes « You Set Me On Fire » tout à fait envoutant qui donnent une nouvelle dimension à la chanson. Du coup, j’ai la sensation de voir une fille qui joue de son côté ingénue et immature et qui fait brusquement apparaître la femme fatale dans toute sa splendeur. J’aime le contraste, aussi déroutant soit-il. Britney est un véritable caméléon.
Note : 7/10


WILL : Gasoline
Britney nous révèle à nouveau son sex-appeal dans le titre le plus ensoleillé de l’album. Une chanson faite pour les bitches avides d’hommes et de leur produit magique. Car soyons honnêtes, Britney ne parle pas réellement de pétrole, hein? Mélodie efficace avec une Brit qui miaule “You set me on fire, you set me on fire”, car oui on l’adore quand elle fait chatte!
Note: 8.5/10


RALPH : 8/10

MOE :8/10

CRIMINAL

RALPH : C’est THE midtempo de l’album! Je pense qu’on sera unanime là dessus en disant qu’elle est géniale, surtout au niveau des paroles. La voix de Britney passe très bien. Elle a l’air de croire en ce qu’elle dit, donc l’émotion est tangible. Single? OUI! Hit? Fort probable. Me likey!
Note : 8/10


WILL : Un chant de flute en guise d’introduction et des accords de guitares qui ne sont pas sans rappeler “Miles Away” de Madonna. Ballade unique dans la discographie de Britney et qui se détache complètement du reste de l’album. On sent un réel travail de la part de la chanteuse derrière cette chanson magnifique où elle avoue à sa mère son amour peu rationnel pour un “loser”, un “killer”, un “villain”, un “criminal”,etc. Britney devrait s’essayer plus souvent à ce style qui lui va tant!
Note: 9/10


MOE : Un tube en puissance qui allie mélancolie des couplets chantés sur ce fond de guitare pincée, légèreté du refrain transporté admirablement par les violons et un bridge souriant et aérien. Une progression harmonique, simple et belle. Seul bémol, la voix de Britney est trop nasillarde pour ce type de chanson aérienne. Kylie, ou évidemment Madonna, aurait été meilleure dessus.
Note : 8/10


KAY : 6,5/10

ALBUM REVIEW : BRITNEY SPEARS – FEMME FATALE

CONCLUSION

WILL

Britney est de retour avec un nouvel album qui mêle pop music et diverses nouvelles sonorités qu’elle n’avait jusqu’alors jamais tenté. A la fois dans l’air du temps avec la dance music (‘Till The World Ends’, ‘Hold It Against Me’, ‘I Wanna Go’, ‘(Drop Dead) Beautiful’), l’album se détache à plusieurs reprises avec des clins d’oeil au style dubstep annoncé par Christina Aguilera et son “Bionic” l’an passé (‘Hold It Against Me’, ‘Seal It With a Kiss’), à l’électro avant-gardiste (‘How I Roll’); on retrouve également des titre aux influences rock (‘Don’t Keep Me Waiting’, ‘Gasoline’), folk (‘Criminal’), et trance (‘Trip To Your Heart’) tout cela toujours mêlé à la bonne pop que Britney n’a jamais lâché. Un album très diversifié sur le fond, mais bien formaté pour lui donner une certaine cohérence et être commercial.

Pour la première fois depuis plusieurs années, aucune chanson de l’album ne parle de ses problèmes avec la presse. Un évènement! A l’aube de ses 30 ans, The Pop Princess préfère parler de sexe et de Rock’N'Roll afin de nous faire bouger sur les dancefloors. Elle ne s’est pas embêtée à nous fournir des textes bien compliqués, puisqu’elle n’en a écrit aucun, mais a le mérite d’avoir rempli son contrat en terme de qualité. Bien au-dessus de “Circus”, son prédécesseur, “Femme Fatale” nous apporte la même chose que “Blackout” de 2007, c’est-à-dire des titres sexy destinés à nous apporter de la joie et de la bonne humeur. Ce qui est rare, c’est qu’aucune piste n’est à jeter; même les bonus tracks sont plutôt bons: en particulier ‘Selfish’ et ‘Up N’ Down’. Cet album pourrait être un carton, encore faudrait-il que la miss se bouge les fesses pour nous donner de la VRAIE promotion, et que les singles soient bien choisis; je dirais donc que c’est plutôt mal parti…

Une fois de plus, Britney assure grâce à une équipe de producteurs et de paroliers toujours derrière elle, et pourquoi?? Because she’s the baddest bitch downtown!!

ALBUM REVIEW : BRITNEY SPEARS – FEMME FATALE

MOE

Au global, une sensation agréable après avoir écouté l’album en entier… c’est assez bon, les titres sont solides. C’est bien fait, bien produit, mélodieux, rythmé et harmonieux. Un album délicieux à écouter qui plaira à tous les fans de pop et de Brit Brit. Britney chante bien et c’est important de le signaler.

Toutefois, un arrière gout amer me revient pour avoir cru (trop ?) que Britney amènerait la nouveauté. Tout est déjà entendu ou presque.Dommage que Britney soit sous l’influence de Dr. Luke et de Max Martin qui, en plus de faire filtrer les titres en leu nom, sont présents sur quasiment tout l’album.

Pas d’album avant-gardiste donc, très peu de risque, quelques fois des tentatives brouillonnes. Déçu d’un album qui à défaut d’être un “Top d’une Femme Fatale”, se révèle être la “Pop d’une Gamme Banale.”

De très loin, les highlights sont : “How I Roll” & “Inside Out”
Vient ensuite la bonne soupe bien produite : “Gazoline”, “I Wanna Go”, “Big Fat Bass”, “Hold It Against Me”, “Criminal”.

NOTE GÉNERALE : 7,65 /10

ET VOUS? QUE PENSEZ-VOUS DE L’ALBUM DE BRITNEY SPEARS???

ENJOY FOLKS!!!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kayrhythm 6979 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines