Magazine Culture

Whitesnake #4-Slide It In-1984

Publié le 27 mars 2011 par Numfar
Whitesnake #4-Slide It In-1984

Whitesnake #4 :

David Coverdale : chant

Micky Moody : guitare

Jon Lord : claviers

Mel Galley : guitare

Colin Hodgkinson : basse

Cozy Powell : batterie

Le groupe bien rôdé en tournée rentre en studio début 1983 avec le producteur Eddie Kramer.

Malheureusement les séances d’enregistrement se passant mal, Eddie Kramer est remercié pour être remplacé par leur producteur fétiche, Martin Birch.

De ces séances sortiront le single "Guilty of love (Coverdale)-Gambler (Coverdale-Galley)" (#31 UK), versions donc différentes de celles de l'album suivant.

En août 1983, le groupe apparemment en pleine forme, triomphe au festival de Donington.

Février 1984, sortie du nouvel album : “Slide It In” (#4 UK-#42 US), produit par Martin Birch.

Gambler (Coverdale-Galley)

Slide it in (Coverdale)

Standing in the shadow (Coverdale)

Give me more time (Coverdale-Galley)

Love ain’t no stranger (Coverdale-Galley)

Slow an’ easy (Coverdale-Moody)

Spit it out (Coverdale-Galley)

All or nothing (Coverdale-Galley)

Hungry for love (Coverdale)

Guilty of love (Coverdale)

L'album, excellent en tous points, et qui comprend de très bon titres comme "Slide it in","Give me more time" ou le killer "Slow an' easy" , se vend très bien en Europe, mais très peu aux Etats-Unis.

Trois singles en sont extraits : “Standing in the shadow” (#62 UK), “Give me more time” (#29 UK) et “Love ain’t no stranger” (#44 UK).

Peu de temps après, Jon Lord quitte Whitesnake pour Deep Purple qui se reforme cette année-là.

Micky Moody ensuite, le fidèle compagnon depuis les débuts, part fonder le Moody-Marsden Band avec son ami Bernie Marsden.

Difficile aujourd'hui de se procurer des albums du Moody-Marsden Band; j'ai la chance de posséder le live "The night the guitars came to play" sur lequel joue également le premier batteur de Whitesnake, Dave Dowle.

Puis c'est au tour de Colin Hodkginson de prendre la porte de sortie, remplacé par le revenant Neil Murray.

Le groupe accueille alors l'ex-Thin Lizzy : John Sykes.

Afin de rendre l'album "Slide It In" plus agréable aux oreilles américaines, le groupe décide de réenregistrer les parties de guitares et de basse (Sykes et Murray) et de remixer l'album, le faisant sonner plus metal-FM 80's.

Il existe donc deux albums "Slide It In" avec deux formations différentes, deux couplages de titres et deux mixages différents.

...Et ça marche, la version US de "Slide It In" est le premier album de Whitesnake a se vendre confortablement aux USA .

Le nouveau groupe (Coverdale-Galley-Powell-Murray-Sykes) augmenté de Richard Bailey aux claviers part alors en tournée.

Mais lorsque le groupe se retrouve en studio fin 86, Mel Galley, Cozy Powell et Richard Bailey ne font plus partie de l'aventure.

Cozy Powell rejoindra Keith Emerson et Greg Lake pour l'album "Emerson, Lake & Powell", puis jouera occasionnellement avec Black Sabbath.

© Pascal Schlaefli

Urba City

Mars 2011


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte