Magazine Culture

Interview de The Sounds : "Un album devrait contenir 10 bonnes chansons. Si ce n'est pas le cas, ne le sortez pas."

Publié le 27 mars 2011 par Madnestef

Interviewer un groupe que l'on adore, c'est déjà un bonheur. Avoir des réponses fouillées, détaillées, argumentées, c'en est un autre. The Sounds nous le montre, à la veille de la sortie de leur nouvel album. Felix, guitariste, répond à nos questions sur le groupe, mais aussi sur la scène pop en général.
On a constaté une vraie évolution dans votre musique, à partir de votre tout premier album, où vous vous tournez de plus en plus vers un son pop (ce qui n'est pas une mauvaise chose en soi). Pourquoi ? Est-ce un choix délibéré ?Je ne dirais pas que c'est quelque chose qu'on tente consciemment de faire. Je pense que c'est juste la façon dont on écrit de la musique, on ne veut jamais se répéter d'un album à un autre. Quand j'écris des chansons, c'est pas genre je m'assois et je pense précisément à faire une chanson qui rentre dans un genre spécifique. J'écris simplement les sentiments qui me viennent et j'essaie de traduire ces sentiments en musique. Donc je dirais que le fait que l'on introduise parfois de nouveaux éléments à notre musique est simplement une façon pour nous de s'exprimer et de ne pas avoir peur d'essayer de nouvelles choses. Ce n'est jamais quelque chose qui a été forcé ou pensé au préalable, mais juste un sentiment qu'on a capturé à ce moment-là.
Quel regard portez-vous sur vos trois précédents albums, et comment les décririez-vous en quelques mots?Le premier : un très bon album pop, naif et rapide.Le second :  on a enregistré cet album en trois mois. Dans trois énormes studios super chers. Ca sonnait toujours comme si ça avait été enregistré dans un studio de merde avec un équipement pourri. C'était du génie, au final.Le troisième : Celui-là a été réalisé à un moment dans notre carrière où on voulait faire quelque chose de différent par rapport aux autres albums. Une musique un peu plus ambitieuse, épique et teintée d'un sentiment de mélancolie. Et enregistré dans 5 studios différents avec 5 personnes différentes.

Maintenant pourriez-vous nous décrire votre nouvel album, "Something to die for"? Si l'on se fit à votre premier single, "Better off dead", c'est assez difficile à décrire, avec ce son assez complexe et original comparé à ce qu'on entend partout.Je me souviens quand j'ai écrit " Better off dead", j'ai immédiatement envoyé le titre par mail à notre manager en expliquant la chanson avec ces mots:Fin de fête techno à Copenhague.Paranoia.De très mauvais champis.Et des géants diaboliques qui me poursuivent dans les bois.Il a répondu:Oh putain, j'ai hâte de l'écouter!Puis 10 minutes plus tard:T'es un dingue, toi ... J'ADORE!!!Donc j'imagine que la chanson est un peu difficile à expliquer, enfin peut-être pas pour moi. Mais le sentiment que j'avais à ce moment-là était un peu plus sombre et je m'avais souviens avoir eu cette sensation à l'intérieur, comme si on me chassait. En gros c'est une histoire d'amour entre deux personnes où les choses ne se passent pas toujours comme prévu.Dans cet album on peut entendre des paroles bien plus sombres que dans nos deux premiers, où c'était plus un sentiment de frustration qu'un sentiment vraiment sombre. Et que je dis sombre, je ne veux pas dire sombre d'une façon négative, c'est juste parfois plus sombre par rapport à un changement d'une situation positive. Certains titres ont été écrits et produits de façon plus agressive, je pense. Et il y a aussi un sentiment plus froid sur certaines chansons. En fait cet album nous ressemble beaucoup, je dirais, par rapport à notre façon de travailler et de penser. Parce que c'est juste nous, notre studio et nos pensées et sentiments qui ont fait que cet album est ce qu'il est.

Quand on regarde les titres qui composent votre album, on peut voir "Better off dead", "Diana" (elle est... morte), "Something to die for", "Dance with the devil". Ça semble très sombre. Volontaire ?Je ne dirais pas que cet album concerne la "mort" en général. C'est plus sombre, oui, mais pour moi le mot "mort", c'est quelque chose d'autre. Comme par exemple dans Something to die for, on utilise le mot "mort" (die) mais le thème de la chanson n'a pas de rapport avec la mort. C'est une chanson très positive, et ça parle de rester fort et d'oser assumer les choses en lesquelles on croit. Ce qui, je pense, est très important, de nos jours.Dance with the devil représente le démon au fond de nous, que chacun a, je crois. Et je ne veux pas assimiler le démon intérieur à quelque chose d'horrible. Tous, à un moment donné de notre vie, on a flirté avec le danger et fait des choses qu'on aurait pas du faire. Ca peut être plein de trucs ... Au niveau de la métaphore, si tu danses avec le diable, tu fais peut-être quelque chose qui n'est pas bon pour toi, mais tu le fais quand même, simplement parce que ça pousse à vivre sur le fil parfois.Notre musique a toujours eu une touche de noirceur, mais peut-être entre les lignes, cachée. Et je comprends pourquoi certains peuvent penser que cet album est plus sombre, à cause des titres de chansons. Mais en y regardant de plus près, on peut voir que la mélancolie et les paroles sombres ont toujours été présentes en filigrane dans nos chansons. J'aime la façon dont on peut écrire une chanson qui ait une mélodie joyeuse mais dont les paroles iraient dans le sens inverse.
Qui ou quoi vous inspire?Je dirais que c'est les gens autour de moi qui m'inspirent. Voyager dans le monde entier et rencontrer tant de gens différents peut créer l'inspiration. Ca me donne des histoires à raconter.
Il y a beaucoup de chanteurs et producteurs originaires de Suède, actuellement. Quel regard portes-tu sur cette scène musicale suédoise ?Je ne sais pas pourquoi on a tant de bons compositeurs et producteurs. On a souvent droit à cettte question, et on parle de l'effet "Bjorn Borg". C'était le meilleur joueur de tennis du monde à un moment donné et quand il a réussi, plein de nouveaux joueurs de tennis suédois sont apparus. Peut-être qu'il a ouvert des portes pour le reste des suédois et de montrer que c'est possible de devenir aussi populaire et excellent en venant d'un pays si petit. Ce qui nous amène à ABBA, pour la musique... Peut-être que quand on les a vus conquérir le monde ça nous a fait le même effet. S'ils peuvent le faire, alors peut-être nous aussi. Mais ça peut être dû à plein d'autres choses ...C'est peut-être dans l'eau ! J'imagine qu'il faut venir ici et constater par soi-même !
Dans cette scène suédoise, Robyn a commercialisé trois mini-albums, cette année. En plus, Ryan Tedder (OneRepublic) a affirmé que pour lui, ce serait ça, le futur de la musique : des albums plus cours mais plus fréquents. Un avis partagé ?Hmmm ... J'en avais pas encore entendu parler. Je ne pense pas que ce soit la bonne façon de procéder, mais sortir un album avec 13-14 chansons de nos jours n'est pas la bonne solution non plus. Plus un album sort tôt, plus vite on part en tournée, et c'est comme ça qu'il faut faire maintenant. Mais sortir un album rapidement n'est pas une bonne idée non plus. On sort un album quand il est prêt et bon, voilà tout.Je pense qu'un album devrait contenir 10 chansons ... 10 bonnes chansons. Si c'est pas le cas, ne le sortez pas.
Revenons à vos projets pour 2011 : un petit passage par la France ?Ohh putain oui! Je veux vraiment revenir ici. La dernière fois on s'est éclatés!
Ceci n'est pas une question, mais nous voulions te dire que Midnight Sun (issu de Crossing the Rubicon) est une chanson merveilleuse. Et dans le nouvel album, The Best Of Me est assez géniale. Voilà.Haha, merci ! Ouais, ce sont des chansons assez bien écrites.. Je me souviens, quand on a fait Midnight sun, Jesper & moi on était dans le studio, très tard le soir. Après avoir écrit la chanson, on arrêtait pas de l'écouter en boucle, allongés sur le sol à fumer, en disant: je crois qu'on l'a réussie, celle-là !

Avec qui rêveriez-vous de collaborer ? (Mort ou vivant)Freddy Mercury, sûr et certain. Excellent compositeur, excellent performeur. Un génie.
Venons-en à nos questions plus traditionnelles. Si on prenait ton iPod, là, tout de suite, qu'y trouverait-on ?Hmm ... Je sais pas ... Ah oui, j'ai téléchargé la BO de Blood Diamond. Super BO.The Sounds, The Sounds, The Sounds et quelques chansons de Felix Rodriguez.
Maintenant, en quelques mots, que penses-tu de...The Killers - Excellent groupe, je pense que ce sont vraiment de bons compositeurs et musiciens.Hurts - J'en ai pas encore entendu parler, je pense, ou peut-être que si mais je retiens jamais les noms.Scissor Sisters - Ils sont assez marrants. Jesper & moi avons été les voir en concert à Copenhague et durant l'after le guitariste (ou un autre mec du groupe) nous a salués quand on faisait la queue pour aller au toilette.Goldfrapp - Je peux pas dire que je connais leurs chansons, mais je pense que j'ai du tomber sur une de leurs chansons sur mn Iphone en me demandant ce que c'était. C'était Goldfrapp et je me souviens que j'avais bien aimé.Le dernier titre de Lady GaGa, Born this way : grosse bouse ou génie ? - Je pense que c'est une bonne chanson de Gaga ... ça sonne BEAUCOUP comme Express Yourself de Madonna, mais vous savez tous ça maintenant.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Madnestef 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines