Magazine Cinéma

Tim Burton

Publié le 27 mars 2011 par Cinephileamateur
Tim Burton
Etat civil : Né Timothy Walter Burton le 25 août 1958 à Burbank en Californie (États-Unis).
Métier cinématographique : Réalisateur - Scénariste - Producteur - Directeur artistique - Chef décorateur - Acteur - Superviseur des effets visuels.
Filmographie sélective : Vincent, Frankenweenie, Pee Wee big adventure, Beetlejuice, Batman, Edward aux mains d'argent, Batman le défi, Ed Wood, Mars attacks!, Sleepy Hollow la légende du cavalier sans tête, La planète des singes, Big fish, Charlie et la chocolaterie, Les noces funèbres, Sweeney Todd le diabolique barbier de Fleet Street, Alice au pays des merveilles...
Tim Burton fait parti de ces cinéastes que j'affectionne pour plusieurs raisons. La première, c'est que je lui dois l'un de mes premiers souvenirs cinématographiques. En effet, si "E.T. : L'extra-terrestre" de Steven Spielberg est le premier film que j'ai pu voir ("Le grand bleu" de Luc Besson étant le premier film que j'ai vu au cinéma ;-) ), avec son "Batman" suivi peu de temps après de "Batman, le défi", Tim Burton à souvent bercé mon enfance. Je me souviens encore du boitier de la VHS de "Batman, le défi" que je ne cessais de regarder. Ce film me captivé autant qu'il me faisait peur à l'époque avec son Pingouin assez angoissant. Le premier volet me plaisait énormément aussi mais il était rarement diffusé à la télévision malheureusement même si avec son Joker il n'était pas en reste non plus pour me donner mon lot de frissons. Longtemps ses deux méchants m'ont marqué et longtemps grâce au talent du cinéaste Batman fut mon héros. D'ailleurs, je pense que si maintenant je suis autant fan de films avec des super héros, c'est en grande partie grâce au deux films de Tim Burton. La deuxième raison qui fait que j'apprécie énormément le travail de Tim Burton c'est qu'il fait partie de ceux qui sont passionné je trouve. En effet, si son "Alice au pays des merveilles" ou encore "La planète des singes" apparait comme des exceptions dans sa riche filmographie pourtant pas excessivement longue, à travers ses longs métrages je ressens vraiment une passion pour l'art cinématographique. Il possède son univers bien à lui et qu'on aime ou pas, il s'efforce de nous le faire partager avec beaucoup de convictions. Cette passion, je la ressens à sa façon de filmer mais aussi à sa façon d'utiliser sa famille cinématographique, ses fidèles parmi les fidèles comme Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Michael Gough, Christopher Lee, Lisa Marie, Deep Roy, Michael Keaton, Danny DeVito etc etc ou encore l'excellent Danny Elfman à la composition de ses films (sauf pour "Ed Wood" où il s'agissait d'Howard Shore ;-) ) dont les deux mondes sont d'ailleurs très complémentaire et permette à la mise en scène du réalisateur d'avoir encore plus de consistance et d'ampleur à chaque fois. Il contribue à transmettre son univers et j'aime en général ce que le cinéaste exprime à travers ses films. Il y à de nombreux hommages dans ses réalisations, des clins d'œils où on sens ses inspirations et où personnellement je ressens le sérieux avec lequel il aborde ses films tout en ayant l'air de prendre du plaisir.
En effet, bien souvent sous ses airs de simples divertissement classiques, dans le sous texte on ressens une approche de plusieurs thèmes ce que j'aime beaucoup car cela rend ses films encore plus profond. Tout ses films n'aborde pas des thèmes consistants mais la plupart deviennent très intéréssant quand on essaie de creuser un peu plus. J'aime beaucoup aussi quand il joue avec les clichés pour se les réapproprier comme dans "Les noces funèbres" où son approche du monde des morts et des vivants est très original. Dès le début de sa carrière en tant que réalisateur et au fil du temps, il à su imprégner de sa patte le monde du cinéma en nous offrant un univers bien à lui à la fois sombre mais aussi extrêmement colorés. En majorité, c'est cet univers que l'on aime rechercher dans ses films et là où il pourrait lasser, il arrive sans cesse à se renouveler et à nous apporter quelques choses de différents. D'ailleurs, si ses films possèdent de nombreux points commun, il est assez intéréssant de voir que Tim Burton touche à tout les genres et toujours avec une certaine maestria. Que ce soit le film de super héros ("Batman", "Batman, le défi"), le fantastique ("Beetlejuice"), la comédie ("Mars attacks!"), l'animation ("Les noces funèbres"), le conte pour enfants ("Charlie et la chocolaterie"), le biopic ("Ed Wood"), l'épouvante ("Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête"), le film musical ("Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street") etc etc. Voir un film de Tim Burton c'est s'assurer de retrouver un univers à part avec à chaque fois quelque chose de différents. J'apprécie d'ailleurs certaines transitions qui sont faite entre deux films en général (à travers les thèmes abordés ou le casting qu'on retrouve) qui font que l'on peut s'enchainer ses films avec facilité sans jamais être choqué, sans jamais que la coupure où la différence entre deux œuvres soit brutale.
Après, tout n'est pas toujours bon non plus. C'est ainsi que dernièrement son "Alice au pays des merveilles" m'as beaucoup déçu et si j'ai réhabiliter après un second visionnage sa version de "La planète des singes", il est vrai que je ne l'ai pas trouvé aussi forte que celle de 1968 mais hormis ses deux exceptions, sa filmographie comporte des films que je peux revoir sans soucis et sans me lasser. J'aime la poésie qu'on retrouve dans ses films avec des plans aussi très classe et très originaux qui rendent l'ensemble extrêmement dynamique. A cause d' "Alice au pays des merveilles" qui m'as quand même frustré, j'attends forcément beaucoup de son prochain long métrage en espérant qu'il revienne à son plus haut niveau mais en même temps avec un cinéaste de cet acabit qui possède un énorme talent, il est normal qu'à chaque fois nos attentes soient grandes. Elles sont peut être même démesuré parfois tout comme l'avis que l'on peut émettre sur ses films. Moi même je l'encense peut être trop tout comme on à vite fait de le descendre quand il n'as pas convaincu mais je pense que c'est justement parce que son univers plait et qu'il est reconnu comme étant un très grand réalisateur qui fait que l'on souhaite rentrer dans son monde.
Pour résumé, il est autant facile de critiquer Tim Burton qu'il est facile de l'encenser. Pour ma part, je ferait parti de ceux qui l'encense car bien souvent il me fait vibrer à travers ses films et que je suis rarement déçu lorsque je vais voir l'un de ses long métrages au cinéma. Il m'as offert de très bon souvenirs cinématographique et son monde me plait. C'est dommage qu'au moment où j'écris ses lignes son dernier film fait parti de ceux que j'aime le moins mais j'ose espérer (et j'en suis convaincu), qu'il sera parfaitement passer à autre chose et me procurer de nouveau du plaisir la prochaine fois. En attendant, pour moi Tim Burton est synonyme de qualité :-) .
Tim BurtonTim Burton



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinephileamateur 3469 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines