Magazine Cuisine

NUTRITION : Des fibres dès maintenant, pour éviter le risque cardiaque à vie – American Heart Association

Par Santelog @santelog

NUTRITION : Des fibres dès maintenant, pour éviter le risque cardiaque à vie  – American Heart AssociationUn régime alimentaire riche en fibres lorsqu'on est jeune réduit le risque de maladies cardio-vasculaires à vie. C'est la conclusion de cette étude menée par la Northwestern University, présentée le 23 mars aux sessions scientifiques de l'American Heart Association "Nutrition, Physical Activity and Metabolism/Cardiovascular Disease Epidemiology and Prevention" à Atlanta. C'est aussi la première étude à démontrer le bénéfice cardiovasculaire de la consommation de fibres sur le risque à vie.


Cette étude montre qu'un régime riche en fibres pourrait être un changement de mode de vie important pour les jeunes adultes, bénéfique pour le cœur, à très long terme.


«Il est connu depuis longtemps qu'une alimentation riche en fibres peut aider les gens à perdre du poids, réduire le cholestérol et l'hypertension », explique le Dr. M. Donald Lloyd-Jones, auteur-correspondant de l'étude, directeur du département de médecine préventive à l'Université Northwestern et cardiologue au Northwestern Memorial Hospital. "Les résultats de cette étude font beaucoup de sens, car le poids, le cholestérol et l'hypertension sont aussi des facteurs majeurs de risque à long terme de maladies cardiovasculaires."


Un régime riche en fibres fait partie intégrante des recommandations de l'American Heart Association avec un apport conseillé de 25 grammes de fibres alimentaires par jour ou plus. Mais, selon l'auteur de l'étude, il serait préférable d'obtenir cet apport quotidien de fibres à partir d'aliments entiers, non traités. Car les aliments transformés peuvent être riches en fibres, mais ont aussi tendance à être assez riches en sodium et probablement plus élevé en calories qu'une pomme, par exemple, qui fournit la même quantité de fibres.


Pour cette étude, le Dr. Hongyan Ning, auteur principal et analyste au département de médecine préventive, a examiné les données de 11.000 adultes extraites de la National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES). Ont été pris en compte, le régime alimentaire, la pression artérielle, le cholestérol, le tabagisme et les antécédents de diabète pour estimer, à l'aide d'un modèle, e risque à vie de maladies cardio-vasculaires.


"Les résultats sont assez étonnants», explique le Dr. Ning. "Les jeunes (âgés de 20 à 39 ans) et les adultes d'âge moyen (40 à 59 ans) avec l'apport plus élevé en fibres et comparativement à ceux dont l'apport en fibres est faible, présentent un risque significativement plus faible de maladies cardiovasculaires à vie."


Ce n'est pas vrai pour les personnes plus âgées : Chez les adultes de 60 à 79 ans, la consommation de fibres alimentaires n'a pas été significativement associée à une réduction du risque à vie de maladie cardiovasculaire. Il est probable, selon les chercheurs, que l'effet bénéfique des fibres alimentaires puisse nécessiter une longue période de temps pour atteindre cette réduction du risque cardiaque, et les personnes âgées peuvent avoir déjà développé un risque important de maladie cardiaque avant de commencer un régime riche en fibres.


L'étude suggère que commencer dès à présent un régime riche en fibres peut contribue à réduire le risque cardiaque à long terme.


Source: American Heart Association via Eurekalert “Load up on fiber now, avoid heart disease later


NUTRITION : Des fibres dès maintenant, pour éviter le risque cardiaque à vie  – American Heart Association
Accéder à l'Espace Cardio, à l'Espace Nutrition


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71167 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines