Magazine Culture

The Lunatics : Marginaux

Publié le 28 mars 2011 par Diana
The Lunatics : MarginauxDerek Yee Tung Sing signe avec The Lunatics / Dian lao zheng zhuan (1986) son premier long-métrage. Le cinéaste hongkongais traite des services sociaux se chargeant de personnes atteintes de troubles mentaux. Il nous entraine dans le quotidien d’un assistant social (Stanley Fung Shui Fan) suivi d’une journaliste (Deannie Yip Tak Han) en plein cœur de Hong-Kong.
The Lunatics : MarginauxThe Lunatics est une œuvre intéressante pour son sujet. Un sujet trop rare dans le cinéma, encore plus lorsqu’il s’agit de la cinématographie hongkongaise. L’univers des services sociaux venant en aide aux personnes atteintes de troubles mentaux est traité avec justesse. Derek Yee adopte un œil journalistique, quasi-documentaire dans la façon qu’il a d’amener son sujet. Un sujet conséquent et une mise en scène maîtrisée font de The Lunatics une œuvre forte et profondément humaine. Une œuvre à la fois politique et sociale bien que Derek Yee ne prenne jamais de parti. Il montre une situation telle quelle avec ses moments émouvants mais également effrayants. Alors certes, le scénario n’est pas toujours exempt de quelques défauts mais cela n’entache en rien ce drame qui vire parfois à l’épouvante. Il en émane dès lors une ambiance particulière où la tension est omniprésente.
The Lunatics : MarginauxEn plus d’une mise en scène savamment menée, The Lunatics se caractérise par les prestations de ses acteurs qui apportent à cette œuvre une âme. Une âme qui donne ici toute l’essence de la véracité de ses propos. Stanley Fung plus connu pour ses rôles de comique réalise ici une performance étonnante, qui montre une autre facette du bonhomme. Il joue avec authenticité et sobriété un personnage qui va aux devants de ces « marginaux », tous admirablement campés par des acteurs qui ont su percer au plus profond d’eux-mêmes dépassant le simple fait de « jouer » pour bel et bien incarner leur rôle. A noter que ce film nous offre un très bon casting où s’invite tout du long Deannie Yip et en vrac Paul Chun Pui, Denis Chan Kwok-San, Chow Yun Fat, Tony Leung Chiu-Wai, John Shum Kin-Fun ou bien encore l’actrice Season Ma Si-San qu’on a pu voir dans Boat People de Ann Hui.
The Lunatics est un film à voir et à conseiller parce qu’il est une réussite. Un premier long-métrage qui démontrait déjà le talent dont pouvait faire preuve l’auteur. Une histoire à la fois touchante et terrible. Une réalisation irréprochable et des acteurs offrant une dimension singulière.
I.D. Vous avez aimé cet article ? Partager

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Diana 569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine