Magazine Culture

Carême et natalité.

Publié le 28 mars 2011 par Orlandoderudder

Quand on poursuit des études d'histoire, l'austère démographie présente certains charmes distrayants. En étudiant les registres de baptême on se rend compte de la pratique religieuse au quotidien, comme de la sexualité des croyants d'autrefois.La baisse de la natalité neuf mois après les périodes de jeûne, le carême est satisfaisante, pour l'esprit. Bien évidemment, s'il y a quelques naissances à ce moment de l'année, on imagine la joie des curés que ça ne peut qu'inspirer pour un sermon concernant l'abstinence, la concupiscence et le respect des pratiques. Avec une délectation certaine, ils pouvaient s'en donner à coeur-joie et même s'indigner avec éloquence. Il faut bien que le sacerdoce, si exigeant, aie des compensations!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Orlandoderudder 295 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines