Magazine Culture

Cuisiner bio : bien manger et à bon marché

Publié le 28 mars 2011 par Elsapotine

Beaux ou mauvais jours, il faut tenir la forme. L’alimentation aide à garder tonus et moral. Bien manger et à bon marché ne se révèle plus mission impossible. En voici la preuve !

 

alimentation bio

Il y a encore peu de temps, bien manger signifiait faire exploser le plafond de son budget. Désormais, c’est différent. Même les supermarchés ont créé leurs marques de produits biologiques.

Mais il y a bio et bio, direz-vous. Pas forcément, il vaut mieux du bio de grandes surfaces que pas de bio du tout. Ne serait-ce que pour éviter fruits et légumes arrosés de pesticides, viandes aux origines inconnues, poissons d’élevage…Ainsi sur les sites Internet de ces hypermarchés, on peut découvrir des recettes originales.

Mais il existe aussi pour les élitistes, d’autres voies.

Notamment celle de commander des paniers bio au format de votre choix grâce au réseau AMAP (Association pour le maintient d’une agriculture paysanne). 

D’autre part, ceux qui habitent dans la région parisienne peuvent parfois aller directement à la ferme en suivant là encore différents réseaux.

Sinon, à présent, nombre de magasins bio font de plus en plus d’efforts sur leurs prix au point de devenir aussi abordables que n’importe quelles enseignes.

Pour ma part, ma préférence va à Biocoop et à La Vie claire. Mais Naturalia aussi est plus que pas mal… Sur les sites de ces marques, vous avez toutes les informations nécessaires pour repérer l’adresse la plus proche de chez vous et bénéficier de bonnes idées de recettes.

Manger sainement et à bon marché nécessite ingéniosité. Il vaut mieux éviter les plats cuisinés (trop coûteux) et opter pour des produits en vrac, des pains qui restent moelleux plusieurs jours d’affilée. Manger sainement ne veut pas dire non plus acheter tous les produits estampillés label bio. Certaines conserves de sardines ou autres poissons, riches en omega 3, sont délicieuses et nécessaires à la santé. Idem pour les huiles, de colza, d’olive, de noix ou de noisettes. 

Il faut s’initier aux bonnes associations : préparer les viandes rouges et les poissons avec des pommes de terre ou du riz ; les viandes blanches avec des légumes ; ne pas hésiter à ne cuisiner que des plats de crudités – ou de fromages – ou de fruits. Ce sont les mélanges, fromages et fruits, crudités et viandes qui parasitent le système digestif. Ainsi les fruits doivent se déguster seuls, une heure au moins avant un repas pour ne pas troubler la digestion.

Apprenez à vous connaître, essayez de voir si les aliments acides (tomates, asperges, rhubarbe) vous conviennent ou si c’est plus judicieux pour vous de vous priver parfois de fibres et de faire une cure de pommes de terre ou de riz.

Enfin, citadins, franciliens ou provinciaux, lancez vous dans un potager, même s’il ne consiste qu’à quelques pots sur le balcon, pour découvrir les véritables saveurs, promesses de joie, de satiété et de bienfaits nutritionnels incontestables.

Manger bio dorénavant ne s’assimile plus à manger triste.

Au cas où vous en douteriez encore, voici des sites où les petits plats sains sont rois.

Des informations complémentaires :

A lire :

Guide de l'alimentation Bio de Solveig Darrigo-Dartinet(Auteur),Pierre Bourcier(Illustrations)

Une adresse pour votre potager :

G.I.E. LE BIAU GERME
47360 Montpezat - France
Tél : 05 53 95 95 04

Des recettes bio en ligne

Et un supermarché bio en ligne.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elsapotine 350 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines