Magazine Culture

L'AGENCE, film de George NOLFI

Par Geybuss

L'AGENCE, film de George NOLFI

Synopsis : Sommes-nous maîtres de notre destin ? Ou sommes-nous manipulés par des forces invisibles ? David Norris entrevoit l'avenir que le Sort lui réserve et se rend compte qu'il aspire à une autre vie que celle qui lui a été tracée. Pour y parvenir, il va devoir poursuivre la femme, dont il est tombé follement amoureux, à travers les rues de New York et ses réseaux souterrains...

Thriller, romance, SF avec Matt Damon, Emily Blunt, Mickael Kelly

  

-toile4.jpg

Mon humble avis : L'agence ne se contente pas de se classer dans une catégorie de film. En effet, lui convienent les termes thriller, science fiction, romance, action, comédie. Chaque élément est savoureusement dosé pour que l'ensemble fonctionne à merveille et que tout le monde y trouve son compte.

Inspiréd'une nouvelle d'un grand maître de la SF (Philip K.Dick), le scénario est très vite intriguant, captivant et le suspens est maintenu jusqu'au bout. Que se passe-t-il, comment Matt va se sortir de là, est-ce du lard ou du cochon. Impossibe d'expliquer aux autres, ils le prendraient pour un fou... et s'il l'était. Et si, dans le doute, mieux valait s'abstenir...

Ce film aurait pu s'intituler "Le piège", "Libre arbitre", "Dilemme", "le plan"... et "l'agence" !!! Il s'interroge (et nous pousse à le faire aussi en passant bien sûr) sur notre libre arbitre dans la vie et sur les conséquences de nos choix dans notre vie, mais aussi, ce que nous sous-estimons souvent, dans celle des autres... (Il est pas mal question de la théorie du domino !). Notre vie est elle écrite, que se passe -t-il si l'on sort du rang, qui tire les ficelles, qui écrit le plan... Inutile d'en dire plus, tout est dans le film que vous irez voir bien sûr,  en vous demandant si vous y allez de votre propre initiative ou parce que... de derrière mon écran, je tire les ficelles, porte un chapeau et suis un membre de l'agence (

L'AGENCE, film de George NOLFI
L'AGENCE, film de George NOLFI
 haha, je m'amuse !!!). Et puis imaginez une seconde les conséquences qui ne manqueront pas si vous n'allez pas voir ce film génial.... Messieurs, vous manqueriez une belle prestation d'Emily Blunt et Medames, vous ne tomberiez pas sous le charme inaltérable de Matt Damon. Oui inaltérable, quand on voit ce capital à peine entamé par les goûts de "ch.....s" avec lesquels il est encore vêtus ici.

Un bémol, l'agence me dicte de vous donnez quelques bémols.... L'horrible costume bleu de Matt, 2 phrases un peu niaises sur la fin et un message final à l'américaine un peu simpliste par rapport au reste du film.... Mais je choisis de dire que je me suis laissée clouée volontairement à mon siège par ce film... même s'il était écrit que je serais clouée. Vous pensez que je divague... Non, allez voir et vous verrez ! 

  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Geybuss 1558 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines