Magazine Culture

Moi de Sabina Berman

Par Jostein

moi Titre : Moi

Auteur : Sabina Berman

Editeur : Seuil

Nombre de pages : 264

Date de parution : 10 mars 2011

logo_club_miniature.jpg

Auteur :

Sabina Berman est née le 21 août 1956 à Mexico. C' est une poétesse, dramaturge et réalisatrice mexicaine.

Résumé :

Karen Nieto est une petite fille aux "capacités différentes". Les meilleurs spécialistes la considèrent une autiste irrécupérable mais partiellement dotée de génie : sa mémoire et son appréhension de l'espace sont exceptionnelles. Karen est l'héritière d'une importante flotte de bateaux thoniers et de la plus grande conserverie du Mexique. Au contact des pêcheurs elle découvre la plongée sous marine avec délices et les massacres de thon avec horreur, et s'insurge contre l'idée cartésienne que l'on pense avant d'exister. Elle sait bien, elle, qu'elle existe d'abord et que parfois, avec peine, elle pense, et que les choses non pensantes ne sont pas inférieures aux humains. Quand elle est triste ou angoissée, elle revêt sa combinaison de plongée bleue et s'endort dans un harnais qu'elle suspend au plafond de sa chambre. Aux côtés des marins, elle s'investit corps et âme dans l'industrie de la pêche, sauve l'entreprise familiale de la ruine causée par l'embargo américain et les récriminations des écologistes et attire un investisseur qui lui ouvre les portes du marché international, jusqu'au jour où une cellule- écologiste terroriste la menace de mort. Ce roman fascinant traite avec une très grande originalité le thème de l'autre. Karen est à la fois dure et étrange, drôle et géniale, son autisme partiel lui permet de ne se fier qu'à son instinct, comme les thons bleus qui sillonnent les océans. On est émerveillé par la beauté et la puissance évocatrice des images (Karen dans son harnais, les bateaux blanc sur une mer rouge de sang..). Hymne à la tolérance, magnifique fable écologique, MOI appartient à cette sorte de romans qui laissent le lecteur émerveillé sans voix après la dernière page. Un bijou insolite.

Mon avis :

Ce roman est un regard lucide sur la nature humaine.

Karen Nieto, enfant sauvage et battue est rééduquée par sa tante, héritière d'une conserverie de thons située au Mexique.

Cette jeune fille autiste a des capacités différentes. Elle est retardée sur les compétences classiques mais possède une mémoire prodigieuse, un don pour la vision dans l'espace et une grande concentration.

Elle est aussi très proche des animaux et son objectif sera donc de limiter la souffrance des bêtes (boeuf ou thon) avant l'abattage.

On ne peut que s'attacher à cette jeune femme différente, sensible. Elle réfute Descartes au profit de Darwin. Elle vit avant même de penser et estime que la nature vit sans elle, sans que l'homme ait besoin d'y penser.

Cette histoire m'a rappelée un téléfilm que j'ai aperçu à la télé sur Temple Grandin. Cette jeune femme autiste  et zootechnicienne qui fut une précurseur de l'élevage sans stress des animaux dans les ranchs. Je pense que Sabina Berman a dû s'inspirer de ce personnage pour écrire son livre.

Le style littéraire de l'auteur est fluide et actuel. Elle insère dans son texte des dessins, des "smileys" et le récit est souvent drôle grâce à la naïveté de Moi face aux expressions et habitudes humaines.

C'est un livre agréable à lire qui sensibilise aux problèmes écologiques et aux difficultés du commerce international mais qui peut parfois dériver sur des pistes peu enrichissantes ou des situations rocambolesques (par exemple le kidnapping par le Front de Libération des Animaux).

Je remercie 

club-libfly.jpeg
et les Editions Seuil qui m'ont permis de lire ce livre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jostein 443 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines