Magazine Beaux Arts

Ben Alun Jones et David Conti création d’une illusion stable

Par Doudou333
Paperblog

J’ai envie de commencer cet article par cette citation de Saint Paul : « Ne regardons pas les choses qui se voient, mais celles qui ne se voient pas. Les choses visibles, en effet, n'ont qu'un temps, les invisibles sont éternelles. ».
Lorsqu’un homme tente de toucher à l’invisible c’est donc finalement à l’éternel qu’il tend à aspirer. Avoir une approche explicative du design ou de l’art en général est périlleuse. Faire une faute d’interprétation est à mon goût, réducteur pour l’œuvre en question. 
Quoi de plus vulgaire pour un artiste que de voir son œuvre qui est une forme d’expression de soi expliquée sans fondements avec des spéculations impudiques de la part d’étrangers.
Ici il est question des 2 designers Ben Alun-Jones et David Conti qui, sans prétendre à une approche analytique et psychanalytiques de leur œuvre, on peut tout de même constater qu'ils ont parié sur une apparence bancale et invisible.
Ben Alun-Jones a misé sur une chaise à l’aspect invisible composée de plastiques, acyliques, LED et film miroir, je vous présente : « Affinity Chair ».
Cette chaise me donne envie de penser que les choses que nous estimons stables, même si leurs apparences sont trompeuses, même si elles apparaissent comme transparentes, restent notre assise.
Au niveau esthétique ce concept original, permet à la chaise de donner un aspect de flottement tout en se fondant dans le décors, on la croit impalpable et pourtant elle est bien là, on devrait penser ainsi de nos intuitions. Aboutissement, s’asseoir sur du néant, et faire confiance à ce néant, croire et faire confiance à notre instinct puisque nous sommes notre seule valeur sûre. 
"Affinity Chair"
Ben Alun Jones et David Conti création d’une illusion stable
David Conti quant à lui a vraiment joué sur le côté unijambiste de la chaise si symbolique. En mariant le bois qui représente la sûreté au plexiglas transparent il crée l’illusion, le paradoxe. Et pourtant cette chaise est tout sauf bancale. Son nom : la « Magic Chair » et qu’est que la magie ? sinon l’illusion d’une réalité qui nous fascine.
"Magic Chair" Ben Alun Jones et David Conti création d’une illusion stable
Ces explications sont les bonnes ? peut-être, peut-être pas, quoi qu’il en soit, si ce sont celles qui ont voulu être transmises, cependant ce sont les émotions qui me traverse en les observant.  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Doudou333 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte