Magazine Culture

Clones - DVD

Publié le 29 mars 2011 par Acdehaenne

Dans un futur proche où 98% de la population ne sort plus de chez elle, préférant envoyer dans les rues des sortes de clones synthétiques que chacun dirige à distance, la criminalité semble avoir disparu. Pourtant, un jour, un homme est assassiné. Tom Greer est sur l'enquète...

Clones (1h25, 2009), film américain de Jonathan Mostow, avec Bruce Willis, Radha Mitchell, Ving Rhames...

Le gros problème de la SF au cinéma, c'est que très souvent les producteurs

Salle 101
hollywoodiens y voient un moyen de faire des films à grand spectacle, avec des courses-poursuite de voitures, des explosions, des pétarades à tout-va... Et là, ce film, malgré son vernis SF, n'est que ça...

Alors certes il tente vaguement de nous faire croire qu'il met en place une critique de la société actuelle en nous montrant le futur. C'est le propre de la Science-Fiction littéraire et c'est bien pour cela qu'on l'apprécie. Tiré d'un comics (là encore, je dois bien avouer mon ignorance, mais quelqu'un en a très bien parlé ici), les thèmes SF sont bien là. Et ce qu'on nous prépare est loin d'être très agréable. Pourtant, les gens qui "vivent" dans cette société du futur, certes le font par procuration, mais ne semblent pas le moins du monde se plaindre de cette situation. Ils semblent au contraire apprécier de ne plus avoir à sortir de chez eux, laissant leur image (tout le monde est jeune, beau, lisse et en forme...), leur double vivre dans cette société étrangement polissée où, en surface du moins, il n'existe plus de criminalité.

Mais ce film, outre le côté pyrotechnique, est bourré de clichés : malgré son clone, Bruce Willis n'est pas heureux car il a perdu son fils, sa femme (la vraie, pas le clone) ne veut plus le voir et il en est malheureux, et puis sa collègue (Bruce Willis est flic, bizarre, non ?) est blonde...

Et ce film regorge invraisemblances : s'il n'y a plus de criminalité, pourquoi autant de flic ? Si notre présent connait déjà une crise énergétique, on imagine aisément que cela ne va pas s'arranger dans le futur. Or, je n'ose pas imaginer la note d'électricité pour tous ces clones, que ce soit au niveau de la charge, mais aussi pour les déplacements. Il y a une scène où les gens sortent tous dans la rue, un peu hébétés certes, mais ils ne semblent pas du tout avoir de difficultés pour se déplacer...

Bon, vous pourrez dire que je chipote. Peut-être, mais c'est juste pour montrer qu'il n'y a rien à garder à ce film. Et quand en plus on sait que Jonathan Mostow a été le "réalisateur" de Terminator 3, ce "film" qui a failli couler la franchise. 

Ah si, peut-être une chose marrante, mais juste pour les fans de Bruce Willis (dont, eh oui, je fais partie) : le clone (juste un aparté pour dire que le titre français est très mauvais, car il ne s'agit absolument pas de clones mais bien de robots) de Bruce Willis a des cheveux ! Oui, je sais, c'est un peu court pour faire un bon film.

note : 

Clones - DVD

A.C. de Haenne


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Acdehaenne 1290 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine