Magazine Culture

The Monkberry Moon Orchestra

Publié le 29 mars 2011 par Lordsofrock @LORDS_OF_ROCK

Categories: Chroniques CDs

POP Formé début 2010 par Alexis Kamici (The Rebels of Tijuana), The Monkberry Moon Orchestra est un collectif à géométrie variable qui ne cache pas sa passion pour la pop rétro. Au contraire elle est revendiquée ! Avec une pochette imitant les vieux vinyles des sixties, ce groupe remet au goût du jour la pop légère et sucrée, avec une douceur… un savoureux dessert. Rien de très sérieux, ce n’est pas un plat de résistance, mais comme on le dit souvent, il y a toujours une place pour le dessert !

monkberry The Monkberry Moon Orchestra
Attention Supremes et autres groupes vocaux féminins des sixties, la relève est arrivée ! Avec beaucoup de joie, de gaieté, de légèreté, The Monkberry Moon Orchestra rend un bel hommage à ces genres américains un peu oubliés par la nouvelle génération. L’imitation va assez loin, de l’arrangement vocal, à la composition, en passant par les modes de jeu des instruments et les sonorités. L’enregistrement récent n’est pas gênant, car, malgré la clarté de la prise de son, on savoure plus particulièrement l’ambiance de l’album et l’interprétation des jeunes talents réunis pour ce disque. Le disque garde une grande unité sonore et stylistique malgré la géométrie variable du groupe. Peut-être même un peu de trop, mais la courte durée du disque ne permet pas la lassitude.

les nostalgiques seront aux anges

En effet, l’hommage est réussi, mais on reste dans quelque chose de classique. Pas vraiment d’innovation, on exploite le carrefour d’influence, rappelant par moment la pop de Blondie ou du premier album de Kim Wilde (avant les sonorités années 80), comme celui plus rétro des Supremes, en passant par les hymnes du début des seventies. Rien de plus récent. Alors les nostalgiques seront aux anges, pour les autres, ils devront uniquement admirer la maîtrise du style qui est indéniable.  Les musiciens se sont laissés délirer dans leur passion pour la pop. Le résultat de ce délire est plus que correct, c’est même une réussite.

Alors nostalgiques du vinyle et des oldies, il y a du neuf à poser sous votre diamant. Une petite perle très rétro, très légère, bien colorée et bourrée d’énergie positive qui se déguste comme un petit dessert qui vous redonnera le sourire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lordsofrock 14193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte