Magazine Autres musiques

Nightlord, Cult Of The Moon, Approaching Thunder (Copro Records/PlasticHead)

Publié le 29 mars 2011 par Laurent Gilot @metalincmag

Nightlord - Approaching ThunderOn lisait récemment dans un magazine spécialisé qu’aucune formation métallique, même la plus underground possible, n’échapperait aujourd’hui à une reformation. Le revival 80’s qui continue de souffler sur la scène donne des envies aux vétérans qui se voient volontiers reprendre du service pour un ultime (?) tour de piste. Le quatuor anglais de thrash metal Nightlord n’échappe pas cette règle. Ce dernier s’est reformé à l’occasion du 21ème anniversaire de sa naissance à Londres aux débuts des années 90. Il faut reconnaître que nous sommes passés à côté de ce groupe car, à l’époque, nous avions les oreilles plutôt tendues vers la côte ouest des USA. Cette séance de rattrapage est donc la bienvenue. Le premier album de la formation de Camden, « Approaching Thunder », a été enregistré en 1990 avec un pur son de démo 4-pistes à l’ancienne. C’est du thrash d’époque à mi-chemin entre Annihilator, Megadeth, Metallica ou Kreator (surtout au niveau du chant), un bon compromis entre influences européennes et américaines. Il peut y avoir un caractère rafraîchissant à écouter cette musique préhistorique et complètement juvénile jouée avec fougue et candeur par ces jeunes anglais. Au moins, le sonNightlord - Cult Of The Moon de ce disque reste organique, brut, loin des enregistrements trop compressées numériquement des productions actuelles. Le guitariste à l’origine de ce projet de réédition, Ferenc Collins, avoue avoir voulu faire de ces pièces des « capsules de temps » dédiées aux fans de Nightlord. Le second album, « Cult Of The Moon », a été enregistré sur 17 ans (!) en deux sessions : une en 1993 et une autre en 2010 (live). En terme de durée d’enregistrement, Guns ‘n’Roses et son « Chinese Democraty » sont donc battus ! (dixit la bio du groupe). Quoi qu’il en soit, « Cult Of The Moon » marque un certain ralentissement dans les tempos et une volonté de varier les ambiances (« What Have I Done » – on se croirait presque chez Death Angel). On sent que le groupe se cherchait une nouvelle voie, plus progressive, hors des sentiers du thrash pur et dur, sans toutefois véhiculer le même état d’esprit qu’« Approaching Thunder ». Malgré ses imperfections, ce premier disque reste notre préféré des deux.

Dead Zone

Nightlord, Cult Of The Moon + Approaching Thunder (Copro Records/PlasticHead)
Sorties le 14 février 2011

www.nightlord.co.uk


Filed under: Chroniques

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Gilot 608 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte