Magazine Info Locale

Nespresso entre au Capitole

Publié le 01 avril 2011 par Marius

geoges-copie-1.jpg C’est une info comme bien d’autres. Cependant elle vaut son pesant de dosettes. Non, ne rêvez pas mesdames ce n'est pas le futur candidat à la mairie. Mais juste que le secrétariat général de la ville a reçu l’ordre d’étudier l'opportunité de s'équiper de machines à café sponsorisées par le beau Georges. Une preuve de bon goût qui honore notre maire.

Rien n’est meilleur que la saveur d’un bon café…car l’usage des cafetières blobloteuses à poudre est forcément sinistre à l’heure des retrouvailles le matin au bureau. Un passage obligé pour de nombreux salariés mais un passage très souvent proche des mauvaises aventures du camping sauvage (les mouches en moins). Le mauvais gobelet en plastique, la touillette qui se tord de rire, le sucre trop gros et le goût amer milite pour un bouleversement des usages. Le maire y a pensé, son équipe et ses adjoints directs sont sur le pont !  

A la vérité la décision s’est établie après trois réunions. La première ayant trait au tramway à permis d’apprécier l’hospitalité des équipes décentralisée de TISSEO. Le service à café légèrement dépareillé, le sucre dans la soucoupe ébréchée, la collection de petites cuillères inox ont révélé un besoin d’organisation à ce niveau.

A la seconde réunion sur le  sujet du PLU (forcément palpitant) Pierre COHEN a pu observer des endormissements d’une grande partie de l’équipe, selon ses premières impressions, liés à la qualité du breuvage servi. A y regarder de plus près, l’eau de la ville, devenue grâce à ses récentes négociations avec VEOLIA un tout petit peu plus abordable, devenait trop présente dans le dosage. La clarté du liquide, l’absence de goût aurait permis à un amateur d’apprécier  du manque d’expertise de la stagiaire en charge de la préparation.

Mais notre premier magistrat n’est pas un homme d’atermoiements. Toute son équipe en témoigne quotidiennement. Sur ce triste constat, il prit la lourde décision de constituer une commission afin d’apprécier de l’opportunité d’une dotation, par services, d’un distributeur à café. La commission a donc traité, en priorité, et dans un délais bref (14 petits mois) du sujet. Divers intervenants externes sont venus exposer leurs points de vue. Le sujet semblait délicat eu égard au contexte social. Des dosettes de mauvaises qualités ne semblaient pas être la solution, le paiement unitaire du nectar pouvait gêner les bas salaires, le CHS semblait opposé à l’idée, les verts souhaitaient du recyclable…tout  à fait l’objet d’analyse détaillée et d'un rapport (17 pages circonstanciées sont sur son bureau; un résumé devrait être publié dans le prochain bulletin de liaison ).

Confidentiellement, il ressort de ce document que la difficulté majeure résulte du nombre de machine à distribuer dans les services (1696 exemplaires semblent nécessaires) et surtout sur la teneur des dosettes. Fortissio ? Dulcio ? Finezzo? Un séminaire est prévu courant du second semestre 2011 pour trancher.

Dans l'intervalle la décision, apanage des grands hommes, est donc tombée ; le secrétariat du maire à reçu l'ordre d'achat de l’unique machine Nespresso et de quelques dosettes multicolores afin que notre bon maire, comme pour la vidéo surveillance et le tramway G, soit le seul à décider en son âme et conscience… L'effet du bon goût (et de la caféine) a été immédiat; notre élu vole litéralement de plateau de télé en entretiens divers avec les journaux locaux et semble même en mesure de tracer des perspective de développement à 3 ans pour la ville.  Wath else !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marius 1364 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte