Magazine Culture

77e anniversaire de Silvia Baron Supervielle

Par Benard

Silvia Baron Supervielle est une femme de lettres et traductrice née le 10 avril 1934 à Buenos Aires (Argentine). Elle habite à Paris depuis 1961.

 

unknown7.jpeg

Romans, récits et nouvelles

L'Or de l’incertitude, José Corti, 1990.
Le Livre du retour, José Corti, 1993.
La Frontière, José Corti, 1995.
Nouvelles Cantates, José Corti, 1995.
La ligne et l’ombre, Le Seuil, 1999.
La rive orientale, Le Seuil, 2001.
Le Pays de l’écriture, Le Seuil, 2002 (prix Tristan Tzara).
Une simple possibilité, Le Seuil, 2004.
La forme intermédiaire, Le Seuil, 2006.
L'Alphabet du feu, Gallimard, 2007.
Journal d'une saison sans mémoire, Gallimard, 2009.


Poésie

Les Fenêtres, Hors commerce, 1977.
Plaine Blanche, Carmen Martinez, 1980.
Espace de la mer, Thierry Bouchard, 1981.
La Distance de sable, Granit, 1983.
Le mur transparent, Thierry Bouchard, 1986.
Lectures du vent, José Corti, 1988.
L'Eau étrangère, José Corti, 1993.
Après le pas, Arfuyen, 1997.
Essais pour un espace, Arfuyen, 2001.
Pages de voyage, Arfuyen, 2004.
Autour du vide, Arfuyen, 2008.
Entretiens et correspondances[modifier]
Un été avec Geneviève Asse, entretien, L’échoppe, 1996.
Une reconstitution passionnelle, correspondance avec Marguerite Yourcenar, Gallimard, 2009.


Traductions en langue française
Jorge Luis Borges, Les Conjurés, Jacques Quentin éditeur, Genève, 1989.
Macedonio Fernández, Elena Bellemort, José Corti, 1990.
Macedonio Fernández, Papiers de Nouveau venu et Continuation de rien, fragments, avec Marianne Millon, José Corti, 1992.
Roberto Juarroz, Fragments verticaux, fragments, José Corti, 1993.
Juan Rodolfo Wilcock, Les Jours heureux, poèmes, La Différence, 1994.
Macedonio Fernández, Cahiers de tout et de rien, fragments, avec Marianne Millon, José Corti, 1996.
Silvina Ocampo, Poèmes d’amour désespéré, poèmes, José Corti, 1997.
Roberto Juarroz, Quatorzième poésie verticale, poèmes, José Corti, 1997.
Silvina Ocampo, La Pluie de Feu, théâtre, Christian Bourgois, 1997.
Thérèse d’Avila, Cantiques du chemin, poèmes, Arfuyen, 1999.
Arnaldo Calveyra, Le livre du miroir, poèmes, Actes Sud, 2000.
Ángel Bonomini, Tours de silence, poèmes, Arfuyen, 2004.
Alejandra Pizarnik, Œuvre poétique, Actes Sud, 2005.
Julio Cortázar, Crépuscule d'automne, José Corti,2010.


D'après Wikipédia.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benard 392 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines