Magazine Culture

Les Chevaliers d’Émeraude : Irianeth (Tome XII)

Par Vladyk

Les Chevaliers d’Émeraude: Irianeth (Tome XII) - Anne RobillardInformations :
Auteur : Anne Robillard
Éditeur : De Mortagne
Pages : 604
Parution : 2008
Se procurer

Description de l’éditeur :
Pressé par l’ennemi, Onyx adoube les Écuyers, les jugeant capable de se débrouiller seuls. Mais la perte du grand commandant de l’armée continue de démoraliser les Chevaliers. Déchiré par le chagrin, l’un d’eux quitte même leurs rangs.

Malgré les bons soins dont l’entourent les araignées, Liam dépérit, comprenant qu’il ne reverra plus jamais sa famille et ses amis. Mais ces derniers ne l’ont pas oublié et feront tout en leur pouvoir pour lui venir en aide.

Acceptant enfin son destin, la princesse rebelle se porte au secours du porteur de lumière et des Chevaliers d’Émeraude qui subissent les attaques répétées de l’Empereur Noir. Cependant, Asbeth a préparé un piège pour elle…

C’est finalement sur Irianeth qu’a lieu le dernier de tous les combats. Mais qui s’en sortira vivant ?

Mon Opinion :
  5 out of 5 stars
Toute merveilleuse aventure qu’il soit doit avoir une fin… Et ce douzième tome clos la série des chevaliers avec brio !

Je ne tiens pas a vous en dire beaucoup sur ce dernier tome, histoire de ne pas gâcher votre plaisir de le lire. Sachez que dans ce dernier tome, l’action est vraiment omniprésente, les combats sont incessants, il y a toujours de quoi qui ce passe et on ne peut guère se reposer entre deux chapitre, sans se demander ce que sera la suite…

Je craignais quelque peu, au fil des pages, de voir comment cette grande saga allait se terminer et j’ai été agréablement surpris. Cela se termine non seulement fort bien, mais avec un pointe d’humour non négligeable; il est vraiment drôle de voir la pointe d’ironie à la fin…

Pour une fois, les dieux auront été clément, les immortels un peu plus humain et la vie douce comme elle aurait toujours dû l’être… Il ne me reste plus que l’atlas à commenter et j’aurai fait le tour complet de cette épopée, si l’on ne prend pas en compte l’histoire de leurs descendants, il va s’en dire. Vivement un autre monde qui me procure autant d’émotions !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vladyk 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines