Magazine Cinéma

film:"Essential killing" deJerzy Skolimowski

Par Dina_gar

   Un grand film, la traque d'un homme, peut-être un taliban, qu'on suit , souffrant avec lui, jusqu'à la fin. D'abord dans   les paysages minéraux de couleur ocre clair tourmentés de canyons , de failles et survolés par un hélicoptère pour repérer le fugitif , vêtu aussi de  clair.   Puis ,l'emprisonnement et , au cours d'un  transfert, la fuite dans la neige des forêts russes (ou polonaises) et le début d'une montée au Golgotha avec ses épreuves :  un piège enfoui dans la neige et qui se referme sur son pied , les baies rouges qui lui donnent des hallucinations (la femme en bleu , les chiens , l'étoffe bleue  emportée par le courant dans le ruisseau...) ,  ses changements de vêtements -ceux du bûcheron qu'il a tué- , la lutte incessante contre la faim (il mange des fourmis , de l'écorce...) la fatigue, l'épuisement , les blessures qui saignent et la montée des instincts animaux pour la survie  (l'agression de la femme au bébé et à la bicyclette)... .Puis l'aboi d'un chien, une datcha, une femme muette (comme tout le film ) qui le lave ,l'habille , lui donne à manger  -la purification avant  l'ultime moment - et il part sur un cheval blanc, images magnifiques ... ..Vincent Gallo (prix d'interprétation  à Venise pour ce film) est extraordinaire et la belle femme de la datcha , Emmanuelle Seigner, est le moment d'apaisement, l'embellie avant la fin...... J'en suis sortie épuisée  et je suis allée me régénérer à l'exposition Odilon Redon ....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dina_gar 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte