Magazine Cinéma

Quand Steven Seagal chantait la foufoune jamaïcaine

Par Cineblogywood @Cineblogywood
Artistes : Fût un temps où Steven Seagal aimait bien mettre une râclée à tout ce qui portait des dreadlocks (lire Jamaica : Schwarzenegger et Steven Seagal contre les Rastas). C'est oublier que le redresseur de tort au visage impassible possède également un organe dont il est très fier : sa voix. Et comme pour se faire pardonner (?) des mandales balancées aux gangsters yardies, Steven a exécuté un duo avec Lady Saw, une chanteuse jamaïcaine adepte du "slackness" - du dancehall (ragga) très crû. Très cul même.
Le morceau s'appelle Strut et on y entend Seagal déclarer : "Mi wan di punany". Soit, traduit du patois jamaïcain : "Je veux de la chatte". Chuck Norris et sa country pourrave ne sont pas près de détrôner Seagal. Enjoy !
via @FatJew
Anderton



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cineblogywood 2265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines