Magazine Culture

Ghost Note - Kapwa (2011)

Publié le 11 avril 2011 par Oreilles
Ghost Note - Kapwa (2011)Phil South et son label ne se contentent pas d’organiser – paraît-il – les meilleures soirées de New York et de régaler les amateurs de house et de nu disco avec des vinyles de Mark E ou DJ Nature. Depuis quelques mois, Golf Channel Recordings élargit sa palette en s’engouffrant dans un psychédélisme moderne, électro-acoustique, très bien illustré par le dernier EP des Portugais de Gala Drop, récemment chroniqué dans ces pages, ou par ce disque daté de janvier dernier. Ghost Note, c’est le duo formé d’Alexander Posell et d’Anton Esteban, deux artistes pluridisciplinaires, qui travaillent généralement dans les milieux de la mode et des arts plastiques, réalisent des court-métrages et des films publicitaires, et trouvent accessoirement le temps de sortir des disques et de mixer ici ou là. Leur précédente livraison, l’EP Holy Jungle, remontait à 2008.
L’idée de ce 12’’ a émergé l'an dernier, lors d'un voyage d’Anton Esteban dans son pays d’origine, les Philippines. C’est lui qui a pris la photo qui orne la pochette, lors de la préparation d’une cérémonie de crucifixion volontaire comme il s’en déroule chaque année à Pâques – un marronnier pour les journaux télévisés du monde entier. La violence de l’image trouve une résonance dans le climat de chacun des deux tracks, et surtout dans la face B, "Abularyo", une tranche d’horror-disco que les Italiens de Goblin ne renieraient pas, avec ses chœurs flippants et ses roulements de toms à foison. Le début de "Kapwa" est aussi assez angoissant. Percus, gongs et clochettes nous plongent dans une jungle oppressante, en plein rite sacrificiel, puis des petits synthés aigus et sadiques ne font qu'accentuer cette sensation d'étouffement. Mais le cauchemar finit par s'estomper et se mue alors en une sorte de rock psyché lumineux avec guitares, orgue et harmonica. La progression est épique, exaltante, et la mélodie rappelle certains thèmes d’Ennio Morricone pour Sergio Leone. Une tuerie de plus pour Golf Channel !
En bref : un curieux 2 titres partagé entre disco horrifique, rituels mystiques et psychédélisme spaghetti. La face A vaut son pesant d’or.
Ghost Note - Kapwa (2011)
Un mix récent d'Anton Esteban pour Test Pressing
A lire aussi : Umberto - Prophecy Of The Black Widow et Gala Drop - Overcoat Heat EP

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oreilles 3359 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines