Magazine Afrique

Côte d’Ivoire: Paris annonce une aide “exceptionnelle” de 400 millions d’euros

Publié le 12 avril 2011 par 237online @237online

Écrit par AFP   

Mardi, 12 Avril 2011 14:53

ô’“”’àôàéééàé

Côte d’Ivoire: Paris annonce une aide “exceptionnelle” de 400 millions d’euros
La France va apporter dans les prochains jours "un soutien financier exceptionnel de 400 millions d'euros" à la Côte d'Ivoire, pour aider notamment à satisfaire les besoins urgents des populations et de la ville d'Abidjan, a annoncé mardi la ministre des Finances Christine Lagarde.
La ministre a rencontré mardi son homologue ivoirien Charles Koffi Diby lors d'une réunion de la zone franc à N'Djamena, au lendemain de l'arrestation du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo par les forces du chef de l'Etat reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara, avec le soutien de l'ONU et de l'armée française.

Christine Lagarde a assuré "la Côte d'Ivoire du plein soutien de la France dans cette période de réconciliation et de reconstruction", selon un communiqué de son ministère.

"Christine Lagarde a annoncé que la France apporterait dans les prochains jours, dès que les circuits financiers et la sécurité seront rétablis, un soutien financier exceptionnel de 400 millions d'euros", ajoute Bercy.

Cette aide est "destinée, dans un premier temps, à financer les dépenses d'urgence pour les populations, la ville d'Abidjan et le redémarrage des services publics essentiels", précise la ministre. Elle "doit également servir, dans une second temps, à relancer l'activité économique et à permettre l'apurement des arriérés vis-à-vis des institutions internationales".

La ministre a également déploré "les atteintes graves qui ont été portées aux institutions communautaires et à leurs personnels, avec l'occupation militaire de la direction nationale de la Banque centrale, de la Commission bancaire et de la Bourse régionale".

Elle a "salué l'action de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) qui a su préserver, avec toutes les autres institutions régionales, la stabilité financière de la région".

La BCEAO avait fermé en janvier ses agences en Côte d'Ivoire à la suite de la réquisition de celles-ci par le gouvernement Gbagbo. Cela signifiait dans les faits une rupture totale entre la banque centrale, basée à Dakar, et le camp du président sortant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines