Magazine Culture

OUPS! TROP TARD! La langué a déjà fourché!

Par Citoyenhmida

Les derniers posts que j’ai mis en ligne ne semblent pas avoir attiré l’attention de ceux qui passent par cet espace !

Je change donc de cap pour aborder un sujet plus léger, mais qui porte quand même en lui une charge importante de sérieux.

Le lapsus! Et surtout le lapsus commis en direct par des hommes et des femmes, normalement habitués à s’exprimer en public et surtout à faire attention à ce qu’ils disent. Des politiciens ou des gens de la télévision.

On définit le lapsus comme une faute consistant  à substituer, généralement en parlant, involontairement un mot à un autre

Cela peut relever de l’acte manqué, un acte que l’on peut assimiler à une erreur dont on peut expliquer la cause. Pour en savoir plus, je vous invite à expliquer les explications d’un spécialiste en cliquant ici.

Ces derniers temps, le WEB ressasse les deux lapsus, à connotation pour le moins grivoise, commis par Rachida DATI et ils m’ont donné l’idée de billet. Ils sont assez connus pour que je ne les reprennent pas.

Evacuons tout d’abord les  lapsus commis par les politiciens de notre pays : on n’en trouve pas beaucoup parce que nos dirigeants parlent peu en direct et comme ils n’ont pas grand chose à dire, les risques de dérapages sont réduits ! Mais ils existent !

Le plus connu, car il procède plus de l’ignorance que l’erreur, est celui commis par notre ABBAS national qui n’arrive pas à prononcer correctement le nom de son collègue espagnol et couronne le tout par un « JE CROIS» plutôt déplacé.

Un autre premier ministre marocain avait commis un lapsus, moins médiatisé car l’époque ne s’y prétait pas : Karim LAMRANI,  bien piètre orateur en arabe, avait parlé devant le parlement de « zawjat al al watan » au lieu de « 7awzat al watan ».

Hassan II, grand orateur s’il en fut, avait mélangé, lors d’une réunion de l’UMA, les noms des présidents tunisien et algérien, alors nouvellement promus à la tête de leur pays respectifs.

Les frères BUSH n’ont pas  pas en reste avec l’ancien premier ministre espagnol José-Maria AZNAR.

En effet, si le gouverneur Jeb BUCH a remercié le « président de la République d’Espagne » en la personne de José Maria AZNAR, son frère le président George W. BUCH a déformé le nom du même Jose Maria en ..ANZAR !

Je vous propose quelques uns des lapsus les marquants que j’ai pu trouver :

1/ cette présentatrice d’une télévision belge nous donne des nouvelles de son roi, opéré du « col de l’utérus ».

2/ Elise LUCET, grande professionnelle de France Télévision, confond « BOORLO » et « bordeaux », ce qui est exquis quand on sait la réputation que les Guignols ont donné à l’ancien ministre de l’environnement.

3/ Marine AUBRY parle avec enthousiasme du  projet SOCIALISTE extrêmement « VAGUE »

4/ François Hollande, le spécialiste des petites phrases assassines et des bons mots, s’y prend à plusieurs fois pour montrer comment « BATTRE LA GAUCHE ».

5/ L’ancien porte-parole de l’UMP, lui aussi expert en mots, Frédéric LEFEBVRE s’emmêle les pinceaux avec « ZADIG ET VOLTAIRE ».

Même l’impérial Dominique de Villepin n’échappe pas aux risque de lapsus come on peut l’entendre ici devant les députés en pleine crise du CPE confondre « décision » et « démission ».

Mais le champion tous azimuts des dérapages verbaux, toutes catégories confondues, reste Nicolas SARKOZY.

Sans revenir sur ses dérapages, retenons quand même ces deux lapsus bien révélateurs :

Le premier quand il affirme vouloir « METTRE AU SERVICE DES INJUSTICES PLUS DE MOYENS ».

Le second quand il donne raison aux français « QUI CROIENT QU’IL FAIT UNE POLITIQUE POUR QUELQUES UNS ET PAS POUR TOUS ».

Si vous en trouvez d’autres et il ne doit pas en manquer, faites-nous le plaisir de les partager avec nous.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines