Magazine Culture

Prix Saint Valentin : Les lauréats dévoilés à la Presse

Publié le 03 février 2008 par Nadège Vissotsky
Le 21 février, j'étais à l'annonce des lauréats du Prix Saint Valentin au Sofitel Paris le Faubourg. Rappelons que Sofitel est le partenaire de ce prestigieux prix et a choisi le cinéma comme axe stratégique majeur pour 2008. Après un accueil chaleureux par Janine Marmorat de l'agence de relations presse Face à Face, j'ai pénétré dans la salle du Sofitel entièrement décorée d'orchidés roses, trop à mon goût (c'était dommage car cela effaçait les balustrades en fer forgé), d'autant que l'éclairage était lui aussi rose (de quoi vous gâter le teint, impitoyable, quand comme moi on était fatiguée. Et non le rose n'est pas toujours flatteur, vous pouvez très vite ressembler à une de ces vieilles anglaises confites). Il y avait là toute la presse qui attendait fébrilement le nom des lauréats. Marie Laure Lavenir (dans une robe sublime) et Thierry Nahon et ses bretelles, nous ont révélé les noms des lauréats aussi vite que possible (certains discours étaient un peu longs). Le prix du roman d'amour a été décerné à Dominique Mainard pour "Je voudrai tant que tu t'en souviennes" chez Joëlle Losfeld et le scénario du film d'amour a été remis à l'excellent film (je l'avais adoré et vous en avais parlé) "Ceux qui restent" d'Anne le Ny avec Vincent Lindon et Emmanuelle Devos. Le jury presque au grand complet (Nicolas Rey s'était fait excuser) était là : Stéphane Freiss (toujours aussi élégant), Nicolas Bedos qui est la copie conforme de son père, Nicolas Fargues avec qui j'ai parlé de son livre "Beau Role" excellent, Stéphane Bensimon (de Sofitel) Andy Gillet (comédien) Héléna Noguerra (toujours aussi cool), Karine Pinoteau (comédienne), Alexis Trégarot (toujours aussi drôle), Delphine de Vigan (dont le dernier livre NO et Moi est un succès), Daniel Vigne (réalisateur)... On y croisa Derek, Christine Adam, Isabelle Beaumaney-Joannet (qui signe les robes de Marie Laure Lavenir, entre autres), Catherine Enjolet, Jean Baptiste Tuzet, Denis Labayle, Frederic Clément (que j'ai raté), Lyonel Trouillot, Maryam Sachs, Brigitte Israël... Le champagne coula à flot, le pianiste essaya de faire de son mieux, il paraît qu'il y avait un DJ mais je ne l'ai pas entendu. Rendez-vous le 11 février prochain à la nuit du Roman d'Amour et du Bal à l'hôtel Scribe (propriété de Sofitel). Tenue de Valentinage exigée (on évitera le rose).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nadège Vissotsky 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine