Magazine Afrique

L’Union africaine au front de la lutte contre le chômage

Publié le 14 avril 2011 par 237online @237online

Écrit par Cameroon Tribune   

Jeudi, 14 Avril 2011 15:45

’ôééàééàéèéêàééééè«é»éééè
Le chef de l'Etat est représenté par le Premier ministre, chef du gouvernement à la conférence ministérielle qu'organise l'Union africaine ce jeudi à Yaoundé.
Le palais des Congrès de Yaoundé est en fête aujourd'hui, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de la 8e conférence ministérielle de la Commission du Travail et des Affaires sociales (CTAS) de l'Union Africaine. Thème des assises : « Promouvoir l'emploi pour la cohésion sociale et la croissance inclusive en Afrique. ». L'éclat de cette cérémonie que le Cameroun accueille, pour la première fois, et qui a drainé dans sa capitale des responsables du Bureau international du travail, la quasi-totalité des ministres africains en charge du travail et des affaires sociales, de nombreux patrons et leaders syndicaux, sera rehaussé par la présence du représentant du chef de l'Etat, le Premier ministre, Philemon Yang.

Le chef du gouvernement qui présidera la cérémonie solennelle d'ouverture de la 8e CTAS, devrait partager avec ses hôtes, les vues de Yaoundé sur l'emploi en Afrique et au Cameroun, notamment l'emploi des jeunes qui constitue une préoccupation majeure à l'échelle planétaire. Cette intervention du représentant du président de la République est d'autant plus attendue qu'elle se situe à la veille de deux importantes échéances. D'une part la prochaine fête internationale du travail, le 1er mai 2011, qui sera comme de tradition un grand moment d'échanges entre les travailleurs et les employeurs sur les problèmes liés à l'emploi, aux conditions du travail et au chômage... D'autre part, le sommet de l'Union Africaine prévu en juin prochain à Malabo (Guinée équatoriale). A cette occasion, seront soumises aux chefs d'Etat et de gouvernement de l'organisation panafricaine des propositions concrètes sur l'emploi des jeunes.

La conférence qui s'ouvre ce matin à Yaoundé devra mesurer le niveau de mise en œuvre des résolutions de la 7e session de la CTAS tenue en 2009 à Addis-Abeba (Ethiopie), permettre un partage d'expériences entre les pays de l'Union Africaine en matière de politique d'emploi et aboutir à des résolutions qui seront consignées dans une déclaration. Cette conférence a été précédée par des travaux d'experts. Durant trois jours, ils ont planché dans trois ateliers. Le premier sur les questions de promotion de l'emploi jeunes, un autre sur la mobilisation des ressources pour soutenir l'emploi et un troisième sur la problématique de l'extension de la protection sociale aux travailleurs du secteur informel.

Quant au choix de Yaoundé pour abriter la 8e conférence ministérielle de la Commission du travail et des Affaires sociales de l'Union Africaine, il ne relève pas du hasard. C'est un indicateur de la vitalité du Renouveau diplomatique, qui a permis au Cameroun de récolter de nombreux lauriers sur la scène continentale, ces derniers mois. Il s'agit notamment du choix de Douala pour abriter la Base logistique continentale de la force africaine d'attente, du choix de Yaoundé pour accueillir le siège du Fonds monétaire africain, une structure pilotée par notre compatriote le Pr. Jean Marie Gankou.

Quant à la déclaration de Yaoundé, adoptée à la suite de la conférence internationale « Africa 21 », tenue en mai 2010 lors du lancement des Cinquantenaires de l'Indépendance et de la Réunification du Cameroun, le 16e sommet de l'Union Africaine tenu en février 2011 à Addis-Abeba a décidé d'en faire un document de référence pour l'ensemble du continent. Mandat a même été donné au président de la commission de l'UA, Jean Ping, de créer le comité de suivi de la Déclaration de Yaoundé et de lancement de ses activités. Des faits qui attestent, s'il en était besoin, que le Cameroun compte et tient son rang au sein de l'organisation panafricaine.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines