Magazine Culture

La citrouille est une lune naufragée

Par Apollinee

théière high tea.jpgNotre High Tea du jour s'infusera d'un extrait du livre-vedette de notre semaine consacrée aux légumes (voir chronique de mardi 12 avril) :

 «  Dans le jardin froid, une voix appelle l’enfant. Attablé à la maison devant une onctueuse soupe chaude, il rêve de citrouille mais mange du potiron. L’esprit encore embrumé par tant d’aventures, un dernier prodige s’accomplit. Là, sous son nez, l’assiette se fait cratère, le velours safrané s’anime d’une grimace sélénite, le dos de sa cuillère relève un sourcil, esquisse un clin d’œil, un sourire. Une âme bohême vient de s’incarner. Un être se nourrit autant de nutriments que de rêves. De moelleuses chimères le fortifient à chaque gorgée. La citrouille est une lune naufragée »

La citrouille est une lune naufragée. Sur l’imaginaire des légumes,  Marie-Christine Clément, Albin Michel, mars 2008, 118 pp.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Apollinee 3972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines