Magazine Cinéma

"Première passion" : doc sur le tournage du 1er film américain (1912) "From the manger to the cross"

Par Vierasouto


Je traînais un peu les pieds pour regarder un doc sur la vie de Jésus parce que je n'avais pas très bien compris qu'il s'agissait en fait d'un documentaire retraçant les étapes du tournage du premier long-métrage américain (et 4ième long-métrage de l'histoire du cinéma), qui, lui, a été réalisé en terre sainte en 1912 par le jeune cinéaste américain Sidney Olcott et portait sur la vie et la mort de Jésus. Ce film est archivé à la cinémathèque d'Israël où on peut le consulter sur place (la chaîne Classic le diffusera à 16h le dimanche de Pâques). La grande spécificité de "From the manger to the cross" est qu'il fut tourné sur les lieux-mêmes dépeints par l'ancien testament, la Béthanie, le mont des Oliviers, Nazareth, le lac de Tiberiade, etc... Les 70 vies de Jésus tournées depuis le seront ailleurs comme les films de Pasolini (1964), Jewison (1973), Scorsese (1987).
En décembre 1912, Sidney Olcott et son équipe de la cie Kalem, dont la scénariste Gene Gauntier, qui tiendra le précieux journal du voyage et du tournage (elle interprètera aussi Marie), embarquent des USA à destination de l'Egypte, un long voyage en bateau. En février 1912, la dream team voit se profiler les Pyramides. En avril 1912, l'équipe du film arrive en Palestine à Jaffa et remonte en chaloupes à Jerusalem. A l'époque, l'état d'Israël n'existe pas et le cinéma n'est pas considéré comme un art mais plutôt comme une attraction de foire, d'ailleurs, les salles de cinéma n'existent pas. La première du film aura lieu à Broadway en janvier 1913 dans l'auditorium d'un grand magasin.



photo Canal+
Entre temps, le tournage du film est mouvementé à l'image du destin du Christ. L'acteur principal, que Sidney Olcott a eu beaucoup de mal à trouver lors d'un voyage à Londres, est l'anglais Robert Henderson-Bland qui verse dans une crise mystique, d'aucuns diront que sur le tournage, il se prenait pour le Christ. Dans son autobiographie, un tiers du livre est consacré à ses souvenirs de "From the manger to the cross". Le tournage de la montée du Christ au Golgotha attire une foule en transe, une bande tente de racketter l'équipe du film.
Le documentaire "Première passion" intègre des images du film de Sidney Olcott en noir et blanc plutôt sépia qu'il compare avec les lieux de l'époque en faisant appel à des spécialistes de la photo, de l'histoire de la Palestine, de l'histoire du cinéma. Malgré une esthétique réaliste, le film a choisi quelques effets (lumineux, surimpression), la grande modernité étant la recherche d'une psychologie des personnages. En cherchant bien, Philippe Baron, le réalisateur du doc, se rend compte que Sidney Olcott s'est inspiré du peintre James Tissot (la bible Tissot), ami de Degas, attiré, comme beaucoup, par l'Orient et qui avait lui-même effectué des voyages en Palestine. L'oeuvre de Tissot serait donc le story-board du film "From the manger to the cross"!
Ce film sur les origines du cinéma croise la thématique de la représentation de l'image de Dieu qui ne fut autorisée par l'église qu'au III° siècle après JC. Au fil des siècles, Jesus fut représenté arbitrairement comme un grand homme blond avec des yeux changeant de couleur selon les portraits. Lauréat du prix TV Monde, "Première passion" est un film sigulier, très intéressant et pas austère, comme on pouvait le craindre au vu du sujet, un film qui vaut le détour.
Diffusion
"Première passion" sur CinéCinéma Classic
samedi 23 avril 2011 à 18h50
mardi 26 avril 2011 à 7h30
samedi 30 avril 2011 à 21h40
LE DIMANCHE DE PAQUES 24 avril 2011
"Première passion" à 15h05 sera suivi à 16h00 de "From the manger to the cross", le film de 1912!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vierasouto 1042 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines