Magazine Culture

Oeil-de-Boeuf Canadien

Publié le 19 avril 2011 par Hunterjones
Oeil-de-Boeuf CanadienQuand j'étais plus jeune, ado, déjà insomniaque, j'avais hérité d'un job de nuit.
Mon travail consistait, un été, à surveiller les corridors dans un hôtel passé 22h00 afin que des groupes de jeunes, de passage au Québec,  ne fassent pas les cons et restent couchés dans leur chambre.
De 22h00 à à peu près minuit, je devais réèllement surveiller les jeunes qui étaient tous sur un "high" et ne voulait tout simplement pas allez se coucher. Passé minuit, c'était de l'argent facile, je m'assoyeais avec un (ou deux) bons livres et je dévorais des livres toute la nuit jusqu'à 6 heures le matin. Dans le premier deux heures, je devais circuler dans les corridors afin de faire sentir ma présence de surveillant. Ça se voulait supposément autoritaire. C'était exigé de ma part par mon employeur.
Oeil-de-Boeuf CanadienBien souvent ça créait l'effet tout à fait inverse. Ça excitait les jeunes filles qui, après tout, n'avaient que 3 ou 4 ans de moins que moi . Elles attendaient mon passage vis-à-vis de leur chambre, se rassemblaient devant l'oeil-de-boeuf et rigolaient entre elles derrière la porte.
Afin de cesser ce type de conneries, j'avais, avec mon jugement de garçon de 17 ans, placé un soir un post-it par-dessus l'oeil-de-boeuf. Ainsi, quand les jeunes filles se rassemblaient devant l'oeil-de-boeuf, elles ne voyaient plus rien que du jaune. Rien à voir, aller vous coucher.
Toutefois, cette initiative a irrité une des enseignantes qui, le lendemain est venue me voir.
"Last night the girls told me there was an incident..."
"Really? what happened?..."
"They said you fooled around their door..."
"Actually no..."
Oeil-de-Boeuf Canadien
Et là j'ai eu beau lui expliquer toute la chose très calmement, elle me regardait avec cet air, typiquement canadien, de soeur supérieur outrée de mon comportement, et avait déjà arrêté son idée.
"We won't need you for the rest of our stay" m'a-t-elle dit, assurément trop conservatrice pour ne voir autre chose que son idée déjà faite.
Cette petite tête a eu tellement peur du potentiel que pouvait avoir mon initiative, elle a eu tellement peur de ce qui n'est jamais arrivé, que je sois entré dans la chambre, que je les agressent je ne sais trop, qu'elle a préféré me renvoyer chez moi.
Cool avais-je pensé, je suis payé quand même pour les trois prochains jours et je peux aller faire la fête avec mes amis.
Quelle misère cette dame toutefois. J'étais plutôt gêné pour elle. So sorry you are that way.
Oeil-de-Boeuf Canadien************
Quand les membres du parti conservasteur, un certain vendredi, ont exigé d'aller en groupe au cinéma (oui, c'est gens, des fois, s'amusent, on ne croirait jamais...) c'est à une jeune secrétaire qu'ils ont demandé d'acheter les billets et de choisir le film à voir. La jeune fille a choisi le film Young People Fucking.
Un film canadien, donc très inoffensif, qui traite bien du sexe mais de manière extrèmement pudique. Le film présente 5 groupuscles: un dans un mariage ennuyeux, trois co-locs qui veulent essayer le powerful trio au lit, les meilleurs amis qui veulent passer à un autre niveau, une ex qui répapparait dans la vie d'un gars et une nouvelle au bureau d'un player.
Canadien donc, malgré le titre, très pudique. Une grand-mère rougirait peut-être mais bon...ça annonce bien le sujet Young People Fucking. Et il n'y a même pas un couple homosexuel pour faire frémir les conservateurs/créationistes.
Oeil-de-Boeuf Canadien
Mais il y avait le mot "fucking" dans le titre. Une chose que la planète entière pratique mais duquel il faut, dans l'évangile selon Stephen, avoir honte.
Au lieu de s'informer sur le film, on a préféré mettre la jeune secrétaire à la porte et les conservateurs sont allés jouer au bowling à la place. Pas question d'aller rire du sexe.
****************
La ministre de la condition féminine canadienne, Helena Guergis a manqué de jugement en mariant son collègue Rahim Jaffer.
Premier musulman à être élu au parlement canadien, Stephen Harper a "oublié" de l'accuser quand Jaffer a été surpris au volant de sa voiture pour excès de vitesse, conduisant avec des facultés affaiblies et en possession de cocaine. Achetée d'un gars qui se disait avocat des Hells Angels. 
Oeil-de-Boeuf CanadienGuergis a permis à Jaffere se servir de on bureau et de son chauffeur. Jaffer a continué à faire le bon à rien. Il aurait apparement fréquenté des escortes mais ce n'est pas encore prouvé. Les escortes savent bien qui a couché dans leur lit toutefois.
Jaffer a été "effacé" du site du parti conservateur, et bien qu'il eût été défait dans sa circonscription en 2008, il a continué a distribuer des cartes de visites l'identifiant comme député.
Oeil-de-Boeuf CanadienHelena Guergis, pour sa part, a été expulsée du caucus conservateur. Pouquoi? Parce que le mot cocaine est aussi effrayant que le mot fucking pour ses drôles de gens-là. Aussi terrorisant qu'un post-it collé sur un oeil-de-boeuf. Mais personne, Guergis moins que quiconque n'a eût de concrêtes explications sur les motifs précis de son renvoi.
Elle n'a jamais été que la femme de l'autre dans cette histoire de cocaine.
Peu importe, elle couche dans le même lit que l'autre.
You think they are fucking, Stephen?
Stephen et les femmes...Guergis est coupable d'avoir marié un douchebag. Bruce Carson lui, ancien conseiller de Stephen Harper, a été récompensé de 115 millions en fréquentant une escorte de 22 ans, alors qu'il en avait 66...
C'est dans ce type d'église que ses curés, nourris par l'ignorance, l'arrogance, la mysoginie et le pétrole, que l'on s'apprête à plonger le Canada.
Oeil-de-Boeuf CanadienAu travers de cet oeil-de-boeuf de l'ouest.
Je n'ai pas envie de cette religion.
Je n'ai pas envie d'être gêné de mon pays.
En revanche, j'aurai alors de nouvelles raisons de m'en souhaiter un nouveau.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines