Magazine Culture

De la vodka et des nuggets

Publié le 19 avril 2011 par Sukie

Tout débute par une envie. Combien de fois s’est-on demandé “Qu’est ce qu’on mange ?”. Question récurrente que l’on se pose entre collègues le midi. Parfois à maman quand on rentre à la maison. A l’amoureux qui vous prépare de bons petits plats le week-end quand le temps se dilate. Aux amis que l’on rencarde au restau. Avoir la chance d’avoir des potes aux papilles gustatives éclectiques, c’est également se donner la chance de manger toutes sortes de bonnes choses.

Avec un groupe d’amis par exemple, on essaie de se faire un tour du monde gastronomique. La semaine dernière, on s’est aventuré dans un excellent bistrot russe, à la déco rétro et aux toilettes philosophiques. Il faut comprendre par là, que j’ai reçu une vraie leçon de vie en lisant sur les murs des WCs une citation profonde du patron : “Ne peut donner un peu d’amour que celui qui en possède un peu pour lui-même”. On a diné à la vodka, mais pas que. Il faut oser. Les boulettes de viandes, les plats aux noms russes imprononçables, les vins roumains qui vadrouillent sur la carte, la bière russe blonde ou brune qui vous fait tourner la tête (très bonne cette Baltika par ailleurs). Une chouette adresse pour sortir des sentiers battus de la brasserie tradi.

Le Zakouski
127, rue du Château 75014 Paris
Métro Pernety

De la vodka et des nuggets
De la vodka et des nuggets

Et puis, j’ai d’autres amis, qui aiment la cuisine du terroir, celle qui sent le cantal et qui remplit le ventre de bonne chair fraîche et de souvenirs. “J’ai très envie d’un poulet roti purée comme chez feu ma mémé !” dixit M. C’est sur cette injonction que nous avons été amenés à manger chez Les Fils à Maman. Un premier conseil. Toujours réserver car c’est toujours surpeuplé. La carte ressemble à un petit cahier d’écolier. On y découvre la bouille des mecs, tout gosse, qui ont monté le lieu, des potes nostalgiques de la bonne cuisine de leur enfance. Une page vous informe qu’une fois par mois, leur mère viennent faire à manger. Un plat unique pour tout le monde, un vrai bon concept !  Au premier coup d’oeil, c’est comme à la maison. Je dis ça parce que c’est pas souvent qu’on vous propose le vrai tube de mayo, le même qui traîne dans votre frigo depuis six mois. La carte vous fait de l’oeil avec ses plats qui rappellent vos virées à vélo quatre roues. J’ai opté pour des nuggets au corn flakes. Les meilleures de TOUTE ma vie, accompagnée de petites pomme de terre (et dieu sait que je ne suis pas vraiment fan de pommes de terre sauf en raclette, et celles, chimiques du MacDo), elles aussi, extraordinairement savoureuses… Vous gobez votre repas, avec l’innocence d’un gosse. Je n’ai pas testé les desserts, rassasiée par les nuggets et le bon vin. L’addition est arrivée avec un énorme bonbecs. On est fous de joie.

Les Fils à maman
7 Bis Rue Geoffroy Marie
75009 Paris

De la vodka et des nuggets
De la vodka et des nuggets
De la vodka et des nuggets
De la vodka et des nuggets

Et pour les amoureux de la cuisine française toujours, un spot à découvrir absolument pour un dîner en amoureux ou entre amis (un peu bruyant, car très touristique)

Le Mesturet
77 Rue Richelieu
75002 Paris

Et pour ceux qui cherchent un bon restaurant corse, je vous recommande
L’Alivi
27 Rue Roi de Sicile
75004 Paris

De la vodka et des nuggets
De la vodka et des nuggets

Bon appétit !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sukie 1316 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine