Magazine Cinéma

Mr. Nice

Par Ffred

Mr. Nice

L'histoire

À la fin des années 60, Howard Marks quitte son Pays de Galles natal pour la prestigieuse université d’Oxford, où il découvre les plaisirs des soirées psychédéliques. Pour rendre service, il s’improvise passeur de marijuana. Il y prend goût. S’appuyant sur ses amitiés dans les services secrets et avec un chef de l’IRA, il développe un réseau de transport de cannabis entre le Pakistan et Londres. Il se retrouve bientôt à la tête du plus grand trafic de marijuana d’Europe. Howard Marks se fait alors appeler MR. NICE : un contrebandier non violent et plein d’humour, qui deviendra une figure de la contre-culture britannique.

UFO Distribution

Mon avis

Sans nouvelles de Bernard Rose (Candyman, Anna Karenine) depuis dix ans le revoilà aux commandes de ce biopic d'un dealer anglais pour ma part totalement inconnu. Il aurait mieux fait de rester dans son congé sabbatique car ce nouvel opus est très décevant. Deux choses sont toutefois à sauver : la reconstitution historique est convaincante et l'incrustation du personnage dans des archives de l'époque techniquement très réussie. Enfin les acteurs sont tous très bien, Rhys Ifans en tête, tout comme David Thewlis et le toujours impeccable Luis Tosar. Chloé Sévigny est, elle aussi, pas mal mais le rôle est vraiment anecdotique. A côté de cela le scénario et la mise en scène ne tiennent pas la route. C'est tout simplement ennuyant. Et long. Une bonne demi-heure de moins n'aurait pas été vain. Le tout est fait assez mollement, avec platitude et manque de rythme, un comble pour ce genre de film qui demande tout le contraire, le parti pris étant la comédie. Et puis l'humour british si décalé et décapant la plupart du temps est ici totalement absent. Même si Rose ne semble pas vouloir juger, ce dealer élevé au rang de star, de "Robin des bois" moderne comme il est dit dans le film, coince un peu aux entournures. Au final on a là quelque chose de pas très moral faisant l'apologie des drogues douces et ridiculisant tout le reste. Enfin si cela avait été mieux fait... 

Chloë Sevigny & Rhys Ifans. UFO Distribution


Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &VideoID;&typevid;
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Mr Nice

    Nice

    était un des films que j'attendais le plus du festival et pour cause, on retrouve Rhys Ifans et David Thewlis au casting et rien que ça c'est pas rien. Lire la suite

    Par  Silice
    CINÉMA, CULTURE
  • “Mr. Nice” de Bernard Rose

    “Mr. Nice” Bernard Rose

    Bernard Rose est un cinéaste inégal, capable de belles choses (Paperhouse, Chicago Joe & the showgirl, et, dans une moindre mesure, le premier Candyman) et... Lire la suite

    Par  Boustoune
    CINÉMA, CULTURE
  • Mr Nice. Délirant, décapant...Bientôt dans nos salles..

    Nice. Délirant, décapant...Bientôt dans salles..

    MR. NICE" (Angleterre – 2011 – 121 min.) avec Rhys Ifans, Chloë Sevigny, David Thewlis, Omid Djalili Version originale anglaise sous-titrée bilingue... Lire la suite

    Par  Michcine
    CINÉMA, CULTURE
  • Mr. Nice

    Nice

    commence comme une ode à la folie des sixties façon Good Morning England, et se transforme peu à peu en biopic mou et classique. Lire la suite

    Par  Tedsifflera3fois
    CINÉMA, CULTURE
  • Mr. Nobody – DVD

    Nobody

    Un enfant sur le quai d'une gare. Le train va partir. Doit-il monter avec sa mère ou rester avec son père ? Une multitude de vies possibles découlent de ce... Lire la suite

    Par  Acdehaenne
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] Mr Nice

    [Critique DVD] Nice

    Une histoire vraie, comme celle de Howard Marks c’est déjà toute une histoire. On comprend que le cinéma ait eu envie de s’en emparer. Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • Barry Goldwater, Mr Conservateur

    Barry Goldwater, Conservateur

    L’extrémisme dans la défense de la liberté n’est pas un vice ; la modération dans la poursuite de la justice n’est pas une vertu. (Barry Goldwater) 1972. Le... Lire la suite

    Par  Copeau
    AMÉRIQUE DU NORD, CULTURE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines