Magazine Culture

It's Just A Papercut

Publié le 19 avril 2011 par Heard @duckdiving
It's Just A Papercut
Après m'être cassé les dents pour pécho des disques au Record Store Day (ou plus exactement avoir laissé un bout de résine sur un chewing-gum en en revenant, mais ça faisait une bien moins bonne intro), sans même réussir à mettre la main sur Swallowing The Decibels des Yeasayer l'idée m'est venue de faire une sorte de top des 3 premiers mois de 2011, d'une part parce qu'il y a eu nombre de sorties énormes, d'autre part parce que comme d'hab j'ai pas pu parler de la moitié des disques dont j'aurais souhaité te toucher un mot.
Je le ferais sous la forme d'une compilation qui, mauvaise foi oblige se basera aussi bien sur la date de sortie physique du disque que sur celle du leak (et parfois même ni sur l'un ni sur l'autre), en fonction de ce qui m'arrange. De toute façon c'est surtout l'occasion de m'étendre sur certains albums sur lesquels je n'ai jamais écrit de chronique entière.
Je commence avec Erland & Carnival, des anglais dont le premier album fait pas mal penser aux Coral de Nightfreak & The Sons Of Becker, avec des claviers et des guitares qui sont tantôt sombres tantôt barrés, ce 'This Night' met assez bien en valeur la ressemblance.
Ensuite, 'Rolling In The Deep' d'Adele qui est tout simplement la chanson la plus efficace de ce début d'année, et puis, même si il n'est pas encore exclu que je te fasse l'éloge de Tomboy dans un article entier, je te met quand même 'Alsatian Darn', qui était déjà l'un des titres les plus magnifiques des 45 tours qui ont précédé l'album et qui est aussi l'un des (nombreux) grands moments de Tomboy.
Et comme j'aime bien les enchaînements improbables , je t'ai mis à la suite Fergus & Geronimo : des petits cousins des Black Lips, et Lykke Li qui non contente d'avoir sorti un très bon second album, s'était aussi attaquée au 'Will You Still Love Me Tomorrow' des Shirelles, déjà repris par les Zombies, Brian Ferry ou plus récemment Amy Winehouse, c'est dire si la barre était haute, pourtant sa version toute en fragilité ne manque pas de nous toucher elle aussi.
It's Just A Papercut
J'avais commencé une chronique de Gimme Some de Peter, Bjorn & John en disant qu'ils étaient un peu l'équivalent de Régis Chen (oui, dans Pokémon le mec où tu pouvais faire n'importe quoi, il était toujours devant toi) pour l'indie rock, en effet, avec des titres comme 'Dig A Little Deeper' ou '(Don't Let Them) Cool Off', ils font respectivement du Vampire Weekend ou du Blood Red Shoes mieux que les intéressés. Le groupe est tellement au sommet du point de vue technique et composition qu'on est incapables de leur reprocher leurs quelques emprunts (la basse de 'Eyes', c'est 'His Latest Flame' d'Elvis et le refrain de 'Down Like Me' c'est 'Into My Arms' de Nick Cave). Ce 'May Seem Macabre' quand à lui se base sur une guitare aux accents Math Rock portée par une section rythmique au top : un des nombreux indispensables de l'album donc.
Après je me suis dit que si je te mettais seulement 9 chansons, il fallait au moins que je t'en mette des longues, rassemblées, les 2 suivantes dépassent donc les 20 minutes : au programme, un groupe portugais dans une tentative réussie de 'Bohemian Rhapsody' Indie (je te promet que ça ne sera pas ce à quoi tu t'attends), et un poignant A 'Knock Upon The Door' interprété par l'excellent Cass McCombs; en tout cas 2 chansons qui même en flirtant avec les 10 minutes nous font nous dire "déjà ?!?" quand elles finissent.
Pour conclure, 'Can't Be Saved', la face B de Slow Slow, premier single des Sound Of Rum, groupe anglais qui joue un Spoken Word/Hip Hop avec des musiciens en chair et en os. Ce qui fait que la guitare contrebalance à merveille le flow de Kate Tempest, 'Slow Slow', dans un style totalement différent vaut aussi le détour, à vrai dire je me suis décidé entre les 2 titres à pile ou face, du coup je te met quand même le clip du perdant.

Et pour écouter tout ça c'est ici.

Irlhtd A Sélectionné Pour Vous (1er Trimestre 2011) by Heard on Mixcloud


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Clip | Cee-Lo Green • It's OK

    Clip Cee-Lo Green It's

    Avec quelques jours de retard, voici le nouveau clip de Cee-Lo Green. Cette nouvelle vidéo accompagne It's OK, le second single officiel de The Lady Killer... Lire la suite

    Par  Madnestef
    CULTURE, MUSIQUE
  • 160. You Say It's Your Birthday!

    160. It's Your Birthday!

    Joyeux anniversaire Dylanesque ! "Euh bah non, c'est en août mon anniversaire. Ah, oui d'accord, l'anniversaire de mon blog. Ah bah merci d'y avoir pensé !" Oui... Lire la suite

    Par  Dylanesque
    CULTURE, MUSIQUE
  • Rasco-It's on again

    Rasco-It's again

    Non Kyo Itachi n'est pas japonais mais français(oui Monsieur) et oui Rasco est toujours un tueur au mic surtout quand la prod fait aussi mal... Lire la suite

    Par  Akram02
    CULTURE, MUSIQUE
  • Saigon - It's Cold le clip

    Le morceau est très bon, et ne sera pas sur The Greatest Story Never Told. Lire la suite

    Par  Akram02
    CULTURE, MUSIQUE
  • Frank (Just Frank) l’interview

    Frank (Just Frank) l’interview

    J’avoue avoir été surpris par l’émergence de ce groupe que je pensais sorti de nulle part. Signé sur la nouvelle Mecque cold pop, Wierd records dont on... Lire la suite

    Par  Hartzine
    CULTURE, MUSIQUE
  • It's Five O'Clock

    It's Five O'Clock

    ELLE: ....un peu plus tard! LUI: Aphrodite's Child Photo: Claudia Fessler Video:Youtube Aprodite's Child It's five Lire la suite

    Par  Modemajeure
    CULTURE, HUMEUR, MODE, MUSIQUE, TALENTS
  • The Who #2-It's Hard-1982

    #2-It's Hard-1982

    The Who #2 : Roger Daltrey : chant Pete Townshend : chant, guitare, claviers John Entwhisle : chant, basse Kenney Jones : batterie Septembre 1982, les Who... Lire la suite

    Par  Numfar
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK

A propos de l’auteur


Heard 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines