Magazine Cinéma

ESSENTIAL KILLING de Jerzy Skolimowski

Par Celine_diane
ESSENTIAL KILLING de Jerzy Skolimowski
Attention: expérience radicale et survival épuré au programme. Jerzy Skolimowski (Quatre nuits avec Anna), au plus près des sensations et de l’animalité du toujours spectaculaire Vincent Gallo, livre ici une œuvre tendue, magistrale, maîtrisée de bout en bout. Aussi glacial que l’hiver polonais auquel se retrouve confronté cet Afghan en fuite, le film s’impose en anti 127 Hours, optant pour de l’inflexibilité, du draconien, du choc sensoriel, là où Boyle teintait la même thématique (la survie d’un homme seul) d’édulcorations grand public. Skolimowski, lui, ne cherche pas l’accessibilité ni l’émotion, mais l’objectivité la plus froide. Pour autant, il ne sacrifie pas la puissance de son cinéma, atteignant même lors de soubresauts déments l’essence même de la mise en scène: incarnation, suggestion, fascination.
De ce minimalisme formel a priori effrayant, il tire un résultat étonnant- filme le vide comme une Coppola (Somewhere), étire le concept comme un Van Sant (Gerry). Dès le départ, le cinéaste polonais abandonne toute perspective politique (l’homme est un terroriste) pour se concentrer uniquement sur sa survie, son lent calvaire, sa descente progressive vers la bestialité la plus primaire. Mohammed est contraint de manger des fourmis, s’abreuver au sein d’une femme, perd peu à peu le sens des réalités, et trouve le salut (forcément) auprès d’une femme (Emmanuelle Seigner). Et ce, dans un mutisme (presque) total. Rien d’autre. Pourtant, le film est intense, captivant, viscéral. Il n’y a plus que le son, les respirations, les branches d’arbres et le bruit de la neige. Les chairs qui saignent, les corps qui souffrent, les esprits qui s’égarent. Un retour au sauvage, d’une grande puissance évocatrice entre poésie et cauchemar. Un instantané organique, immaculé, marmoréen.
ESSENTIAL KILLING de Jerzy Skolimowski

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Celine_diane 512 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines