Magazine

시크릿 가든 aka Secret Garden

Publié le 25 avril 2011 par Maryelen
시크릿 가든  aka Secret GardenAlàlà, les k-dramas! J'avais presque oublié combien il était délicieux d'en visionner de nouveaux, surtout lorsqu'ils sont bons ! :p Merci Vincent pour le conseil ;)
Cela fait des siècles que je n'ai plus commenté de dramas et j'ai vraiment l'impression d'avoir perdu la main...Par où commencer? Là se trouve toujours le dilemme. Je vais donc diviser mon "étude" en deux parties, deux sous-parties, deux sous-sous parties....no no I'm just kidding !
Je vais tenter de conserver ma première impression, à savoir globalement, j'ai énormément apprécié ce drama !
"Comédie pimentée et charmante"...(cf myteleisrich) : <3 +++


Drama coréen de 2010 avec Ha Ji Won (Damo), Hyun Bin (The Snow Queen, My Name is Kim Sam Soon...), Yoon Sang Hyun (My Fair Lady, Exhibition of Fireworks...), Yoon Gi Won (Capital Scandal...), Kim Ji Sook (Stairway To Heaven...)


시크릿 가든  aka Secret Garden
시크릿 가든  aka Secret Garden


시크릿 가든  aka Secret Garden
시크릿 가든  aka Secret Garden

Scénario et présentation succincte des personnagesL'histoire telle qu'elle est racontée sur de nombreux blogs (qui ne font certainement qu'un copier-coller puisque tous parlent de chocolats magiques! xD => il s'agit bien de boissons, du vin "médicinal" en l'occurence) est erronée. Il ne s'agit pas tant d'une histoire surnaturelle que de l'histoire d'un riche gars au caractère épouvantable qui s'éprend (de façon totalement irrationnelle certes et un peu irréelle aussi :p) d'une "roturière" qui tourne des films en tant que doublure pour les scènes de cascades. S'il s'attend à la voir tomber dans ses bras... c'est raté !
Finalement, l'histoire ressemble à nombre de k-dramas du genre sauf que... l'histoire semble se jouer de ses personnages: Gil Ra Im qui a tout d'un garçon manqué cache derrière son apparence douceur et fragilité. Joo Woon est un garçon cynique et complètement centré sur lui-même, sauf qu'il n'arrive plus à vivre sans voir une réplique de la fille qu'il a rencontré se promener à côté de lui. Il peut se croire possédé ou envoûté, toujours est-il qu'il est complètement obsédé par elle. 
Ce sont ces deux côtés exagérés à l'extrême qui font la base et le piquant du drama et rendent les premiers épisodes très agréables à suivre. L' évènement surnaturel n'intervient que plus tard, et pourtant le téléspectateur n'y pense pas une seconde, il se laisse juste porter par le scénario.
A côté de ces deux personnages, on suit les pérégrinations d'Oscar,  un chanteur sur le déclin, incarné par l'inoubliable Yoon Sang Hyun (My Fair Lady). Son évolution est très plaisante à suivre, de l'"has been" à la grosse tête jusqu'à la "révélation" et finalement à la "renaissance" de l'artiste. On immerge  facilement dans le monde de la musique côté coulisses, pas vraiment façon "Sad Love Story", mais au travers d'accusations de plagiat et de scandales amoureux. Pas évident pour une star comme lui de mettre son ego de côté...:p
시크릿 가든  aka Secret Garden
Un quatrième personnage vient fermer le petit cercle: la "rivale" de Gil Ra Im ou plutôt l'ex scandale d'Oscar... Ce qui est intéressant dans ce drama est l'absence de rivaux à proprement parler. Vous savez, ceux du genre à mettre des bâtons dans les roues des héros, du genre tenaces (cf Sad Love Story, STH, DGCH...). Ceux-ci ont déjà fort à faire avec leur moitié et leurs problèmes respectifs...! On échappe donc aux crêpages de chignon à n'en plus finir...ouf!
Autour de ces deux couples centraux gravitent des "personnages secondaires" plus ou moins énervants:- la coloc' de Ra Im et le secrétaire Kim <3- la mère de Joo Won, délicieusement détestable du début à la fin... mais le fait est que son personnage reste constant: pas de réconciliation miraculeuse, elle m'est apparue vers la fin...plus humaine, fragile et en même temps pathétique. On n'arrive plus à la détester vraiment.- le directeur Park : je m'attendais à des "magouilles" politiques pour évincer le "jeune" PDG mais finalement, le drama n'a pas tenu à tomber dans cet engrenage destructeur (autant pour les héros que pour la série)- la mère de Chon Woo Young (Oscar, de son nom de scène) : elle semblait vouloir assurer l'avenir de son fils, mais on se rend compte à la fin que le directeur Park n'accepte pas de coopérer. Il a retourné sa veste (dans le bon sens), si je puis dire...
Il est dommage que le côté surnaturel du drama avec l'échange des corps n'ait pas davantage été explicité. Le tout est pourtant bien réalisé et cela donne lieu à nombre de scènes cocasses mais j'ai l'impression qu'on aurait pu faire mieux à partir de là. Mais cela reste un drama coréen "hors norme" d'après ce que j'ai pu voir jusqu'à présent, c'est très plaisant à suivre. Nombre de "conseillers conjugaux" parlent d'empathie, de "se mettre dans la peau du conjoint" pour mieux se comprendre; ma foi ces deux-ci l'ont expérimenté de façon très réaliste ! Si les deux personnages conservent toujours leur même façon de penser, il n'empêche que le "switch" leur permet de se confronter à l'univers de l'autre et d'en appréhender aussi les difficultés.
시크릿 가든  aka Secret Garden
Le jeu des acteursConcernant les acteurs, j'ai été ravie de revoir les 3 acteurs principaux à savoir Hyun Bin, Ha Ji Won et Yoon Sang Hyun. Je dois avouer que j'ai d'abord regardé le drama pour Yoon Sang Hyun que je me félicitais de retrouver après My Fair Lady ! Je n'ai reconnu l'acteur de Snow Queen qu'à son regard en fait (mm difficile d'oublier ^^).
Il est plaisant de retrouver Hyun Bin et Ha Ji Won dans le registre comique, je ne les avais encore jamais vu sous ce jour, et ils y excellent! Nul doute qu'ils forment la paire; sans Joo Won, le drama serait tout de même bien fade! 
시크릿 가든  aka Secret Garden
Bref, en dépit du mauvais goût évident de son personnage (référence inutile à sa garde-robe) et de sa perte de poids, Hyun Bin réussit à nous faire rire, à nous faire frissonner, et au final à tirer sur la corde sensible (ce dont je ne doutais plus après The Snow Queen xD). Pari réussi ! :)
시크릿 가든  aka Secret Garden
Impression d'ensembleL'OST et le style romantique contraste avec les caractères des personnages et cela a son charme, notamment les fréquentes "apparitions" de Kim Joo Won. Lui qui rationalise toujours,  faire de lui un amoureux transi est une trouvaille du scénario =D Il est l'exemple type du parfait goujat avec les femmes, et il ne l'a jamais autant été qu'avec Gil Ra Im. Dans Devil Beside You, le héros s'amuse avec la donzelle pour la conquérir. Ici, le héros dit vouloir faire une sorte d'étude sociologique ou c'est tout comme: attendre que son attirance première cède la place à l'ennui. Le "Joo Won de 21 ans" quant à lui veut "l'étudier" pour découvrir ce qui l'a poussé à tomber amoureux d'elle à 34 ans.Mais au final, on se demande s'il ne cherche pas tout simplement à la conquérir; lui pour qui les femmes se pressent toujours au portillon. Derrière son "goujanisme" (on pourrait presque en faire une maladie!) et son manque de tact caractéristique,  il apparaît par moment sincère et vrai. La vérité peut blesser mais après tout, il ne lui cache pas ses intentions. Le deuxième trait caractéristique que j'ai retenu est l'âge des protagonistes: mis à part le fait que les acteurs font davantage la vingtaine (surtout pour le dernier épisode xD), les personnages trentenaires sont plus consistants dans la mesure où ils ont du vécu derrière eux. Chacun traîne derrière lui ses préjugés, son univers, et il apparaît plus difficile que de coutume pour eux de se défaire de leurs mentalités. D'ailleurs, même après le 1er échange de corps, lorsque chacun a retrouvé son corps originel, il ne leur est pas facile de "changer". Le 1er switch n'a pas fait de miracle et il y a toujours une grande part d'incompréhension entre eux. C'est à se demander comment cela aurait tourné s'ils n'avaient jamais pu vivre l'expérience d'être l'autre.
시크릿 가든  aka Secret Garden
S'il y a une baisse de régime vers le milieu du drama, je ne me suis pas véritablement ennuyée et j'ai ainsi suivi leurs pérégrinations avec un intérêt certain. Le couple d'acteurs fait des merveilles, le secrétaire Kim est un de mes personnages secondaires favoris et Yoon Sang Hyun apparaît ici sous un nouveau jour.
Chaque personnage principal semble avoir déjoué nos préjugés du début en cours de drama:
- Seun est un des premiers personnages à apparaître à l'écran et semble opportuniste et prête à tout pour séduire le PDG de LOEL => elle se révèle cacher une grande sensibilité et finalement s'avèrera d'une aide précieuse pour l'héroïne
- Oscar apparaît comme une star capricieuse et littéralement impossible => Il se remet en question grâce au "petit jeunot" ainsi qu'avec le retour de son ancien amour.
- Gil Ra Im est une fille forte, solitaire, qui exerce un métier d'homme. C'est un garçon manqué => Elle se révèle être tout de même une fille fragile et sujette aux explosions lacrymales ! (même si cela reste raisonnable comparé à la "norme", nous sommes dans un k-drama je le rappelle :p)
- Kim Joo Won est l'"héritier" d'une grande société, né avec une cuillère dans la bouche. Il se croit tout permis ou presque. Il n'est jamais responsable, ce sont les autres qui le sont. Il ne se préoccupe de personne, sinon de lui-même. Il est fana de mode et porte des survêtements "pas ridicules, ce sont juste des grandes marques, ignorants que vous êtes" xD=> Il devient un amoureux transi qui s'ignore, ce qui est doublement drôle puisqu'il décrit ses symptômes sans les reconnaître. Une bonne chose à son actif: il ne mâche pas ses mots et dit toujours ce qu'il pense...ce qui est aussi un pb chez lui.시크릿 가든  aka Secret Garden
시크릿 가든  aka Secret Garden
J'ai apprécié les voix off au niveau de la réalisation même si c'était parfois un peu perturbant: j'avoue que ça a brouillé les pistes au début, on a tendance à s'interroger sur le pourquoi du narrateur et à anticiper la fin: qui survit? où est le narrateur? Je cherchais la "logique" des voix off lorsque je me suis dit qu'il n'y en avait peut-être pas. Tantôt on entend le père de Ra Im, tantôt Ra Im herself, tantôt Joo Won; parfois leur voix off au présent, compte tenu de leurs pensées au moment précis de l'histoire...bref, ça fait désordre. Même si, au bout du compte, il s'avère que c'est une bonne idée: un des points majeurs du drama est en effet la "diahrée verbale" des personnages, leur dialogue sont vifs et savoureux (j'ai repensé à Que Sera Sera d'ailleurs), ça clashe mais tout est dit. Dans les k-dramas, les non-dits et malentendus sont légions, on évite largement cet écueil ici, le drama est sauf ! Bien sûr, il y a des quiproquos mais dans une proportion raisonnable.Au début de l'épisode 12, le dialogue "visuel" silencieux entre les deux personnages amène un souffle de romantisme (trop crédibles les acteurs, yaaaaan!! <3) que Joo Won balaie dès qu'il ouvre la bouche ("il y a une chambre de libre à côté" xD)Hyun Bin s'en sort admirablement bien <3, son regard ferait fondre n'importe glacier menaçant le Titanic (oui bon, c'est nul comme blague xD). Tout ça pour dire qu'on en oublie même son tracksuit à paillettes ridicule. C'est dire ! xD Il fait ressortir la force et l'intensité des sentiments comme personne...brrr ^^En outre, le côté enfantin des deux personnages ("Quel mal y a-t-il? Nous sommes deux adultes" dit-il. ben tiens, lui encore moins qu'elle !) contraste avec leur personnalité première.  Joo Won se rend compte à la fin combien un couple amoureux peut se révéler immature... :p
시크릿 가든  aka Secret Garden
시크릿 가든  aka Secret Garden
Parce que c'est dur de s'arrêter en si bon chemin...시크릿 가든  aka Secret Garden1°) Joo Won m'a parfois rappelée Kwon Sang Woo : le personnage prétentieux et plutôt sans gêne de Stairway To Heaven n'est pas si loin de Joo Won. Surtout au niveau du contact qu'il semble apprécier... En outre, "l'embrassade" forcée de Joo Won sur le lit m'a rappelée autant STH que QSS: même intention que Song Joo Oppa mais avec les méthodes de Kang Tae Joo ; dommage ils sont tout mimi mais le moyen d'y "parvenir" donne vraiment une mauvaise image du personnage et de la réalité. Quand on dit non c'est non, et là...c'est de la fiction quoi....
2°) Yoon Sang Hyun semble maintenant habitué à porter des sacs de pommes de terre sur son épaule, déjà dans My Fair Lady (ah non c'était Yoon Eun Hye...)
3°) Le rôle de Lee Philip, insignifiant et passif, est déprimant. Mais son rôle donne au moins l'occasion de confrontations avec Joo Won... Mais est-ce un adversaire à sa taille? Petite consolation néanmoins grâce à Son Ye Jin dans son propre rôle =)
시크릿 가든  aka Secret Garden시크릿 가든  aka Secret Garden
4°) Le drama se parodie lui-même, avec la fameuse scène du café: le secrétaire Kim tente d'imiter Joo Won, résultat : une bonne douche ^^
시크릿 가든  aka Secret Garden
5°) A noter que j'ai apprécié également au début l'immersion dans le monde du cinéma, on découvre Gil Ra Im dans un film d'action en justicière, le drama aime jouer entre les différents mondes et créer des mises en abîme : monde réel, virtuel, rêvé, passé...On ne se perd pas pour autant même si cela reste assez récurrent tout au long du drama, jusqu'à l'épisode final où il est fait référence à "Secret Garden" (on air now!), ce qui provoque une déconnexion et un retour au réel, les personnages redevenant de simples acteurs.시크릿 가든  aka Secret Garden
시크릿 가든  aka Secret Garden
A savoir que le concert a vraiment eu lieu avec les artistes de l'OST quelques jours avant la diffusion du dernier épisode. La durée de montage a dû être courte!
시크릿 가든  aka Secret Garden
5°) Le drama s'amuse à faire référence à des anciens dramas dans lesquels les acteurs principaux ont joué:- Damo : Ha Ji Won rejoue son rôle lors d'un doublage- The Snow Queen: qui de mieux placé que Hyun Bin pour en parler? - My Fair Lady: le coup du "sac de patate" sur l'épaule de Yoon Sang Hyun
6°) L'OST est décomposée en plusieurs singles, apparemment le marketing a fonctionné du tonnerre..! Sur les 20 épisodes, elle est tout de même répétitive, comme tout k-drama qui se respecte me direz-vous... N'empêche qu'elle est aussi très efficace lors de certaines scènes, j'en citerai deux favorites :
cf épisode 14 : lorsqu'Oscar commence à jouer "She" d'Aznavour au piano, puis s'ensuit la version d'Elvis Costello, la tension est alors à son point culminant ^^ :p시크릿 가든  aka Secret Garden시크릿 가든  aka Secret Garden
 cf épisode 19 : lorsque les souvenirs de Joo Won reviennent en flot, le bruit de la bobine qui se déroule, c'est assez facile, mais j'ai bien aimé la réalisation de cette scène tout en "flashs" avec en fond la chanson 상처만  durant sa course effrénée... Stylé ! 
시크릿 가든  aka Secret Garden7°) L'épisode final ressemble presque à un épisode "spécial" avec des scènes bonus; il n'y a plus de suspense à attendre de la fin, peut-on dire que cela clôt la série en beauté? Etant donné le rythme et l'intérêt grandissant du début, cela paraît un peu "faible" pour un drama qui promettait quelque chose de différent. En si bon chemin, nous en sommes revenus aux ficelles classiques des k-dramas (sacrifices, larmes, happy end...), en en évitant le pire. Même la "morale" de la fin n'est pas trop lourde. Ce n'est déjà...pas si mal.
8°) Est-il besoin de préciser que l'alchimie entre les deux acteurs marche du feu de dieu? Très convaincant =)시크릿 가든  aka Secret Garden
9°) Je reviens d'un weekend à Amsterdam et que de référence aux Pays Bas en ce moment...jusque dans le drama!시크릿 가든  aka Secret Garden
NB: à voir en vosta, seuls les 6 premiers épisodes ont été sous-titrés en français pour le moment...
NB 2: je me rends compte ne pas l'avoir mentionné, mais il s'agit d'une romance un peu plus "adulte" que dans d'autres dramas coréens. Pas de "débordement" affectif à la Full House, nos protagonistes ont quand même la trentaine...;)
시크릿 가든  aka Secret Garden
시크릿 가든  aka Secret Garden
De bonnes reviews et bonus ;)
http://starones.wordpress.com/2010/11/15/secret-garden-ost/
http://cinedramas.wordpress.com/2011/03/16/secret-garden/
http://www.mediafire.com/?87i4tapswkc30
http://mehanata.net/?p=3295
pour le début de la série, je rejoins tout à fait "myteleisrich" :
http://myteleisrich.hautetfort.com/archive/2010/11/21/k-drama-pilote-secret-garden.html
http://dramas-mangas-sensei.over-blog.com/article-secret-garden-drama-coreen-60651355.html
시크릿 가든  aka Secret Garden

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maryelen 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte