Magazine Culture

Anthologie permanente : René Daumal (1)

Par Florence Trocmé

À l’occasion du centenaire de la naissance de René Daumal, pour lui rendre hommage nous publions deux poèmes extraits de son premier recueil publié, Le Contre-Ciel.

Il suffit d’un mot

Nomme si tu peux ton ombre, ta peur
et montre-lui le tour de sa tête,
le tour de ton monde et si tu peux
prononce-le, le mot des catastrophes,
si tu oses rompre ce silence
tissé de rires muets, — si tu oses
sans complices casser la boule,
déchirer la trame,
tout seul, tout seul, et plante là tes yeux
et viens aveugle vers la nuit,
viens vers ta mort qui ne te voit pas,
seul si tu oses rompre la nuit
pavée de prunelles mortes,
sans complices si tu oses
seul venir nu vers la mère des morts

dans le cœur de son cœur ta prunelle repose

écoute-la t’appeler : mon enfant,
écoute-la t’appeler par ton nom.

Je vais renaître sans cœur,
toujours dans le même univers,
toujours portant la même tête,
les mêmes mains,
peut-être changées de couleurs,
mais cela même ne me consolerait point.
            Je serai cruel et seul
et je mangerai des couleuvres
et des insectes crus.
            Je ne parlerai à personne,
sinon en paroles d’insectes
ou de couleuvres nues,
en mots qui vivront et riront malgré moi.

René Daumal, Le Contre-Ciel, suivi de Les dernières paroles du poète, préface de Claudio Rugafiori, Poésie/Gallimard, 1968, p. 61 et 75.

Contribution de Tristan Hordé

Bio-bibliographie de René Daumal

index de Poezibao
Revenir à la Une de Poezibao

Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com,
Recevez chaque jour de la semaine l'anthologie permanente dans votre boîte aux lettres électronique
Recevez le samedi la lettre d’information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l’anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
Merci de préciser abonnement à l’anthologie ou abonnement à la lettre seule.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Valérie Rouzeau

    Pommes poires et tralalas merles renards flûtes à bec Et les petites bottes bleues enfoncées dans la boue Après la peine la joie revenait aussi sec Au bois... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Friedrich Hölderlin

    Fantaisie du soir (extrait) […] Et moi, où vais-je donc ? Les mortels vivent De travail et salaire ; alternant peine et paix Tout pour eux est gaieté ;... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Roger Munier

    Pour saluer la parution d’un nouveau livre de Roger Munier aux éditions Arfuyen, Les Eaux profondes, qui constitue le cinquième volume de la série publiée sous... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Ludovic Janvier

    Cherchant le vide à plein regard et que les nuages en passant m'effacent comme ils font à perte de ciel lent relâche pour la pensée l'oubli de moi ouvre sur... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Constantin Cavafy

    Désirs Semblables à des corps superbes de morts qui n’ont point vieilli, ensevelis, au milieu des pleurs, dans un splendide mausolée, des roses à la tête et... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Georges Thinès

    mort du scarabée sacré La mort le prend en tête de côte C'est l'ahan du bousier industrieux L'honnête travail de l'insecte obscur Coléoptère promu à l'office... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • René Guy Cadou

    est né le 15 février 1920 à Sainte-Reine-de-Bretagne (Loire-Atlantique), dans la région de la Grande Brière dont les paysages le marqueront profondément. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines