Magazine Culture

René Daumal

Par Florence Trocmé

René Daumal est né le le 16 mars 1908 à Boulzicourt (Ardennes). Au cours de ses études secondaires à Reims, il crée avec Roger Gilbert-Lecomte, Roger Vailland et Robert Meyrat la communauté des Simplistes ; il pratique à cette époque l’opium et l’éther. De 1925 à 1927, il prépare à Paris le concours d’entrée à l’École normale supérieure, y renonce et écrit. De 1928 à 1930, il fonde avec Gilbert-Lecomte et Pierre Minet la revue Le Grand Jeu dans laquelle il publie ses premiers poèmes. En 1930 et 1931, il étudie le sanskrit et passe sa licence de philosophie ; Le Grand Jeu disparaît avant le quatrième numéro.

Il devient attaché de presse dans la compagnie du danseur hindou Uday Shankar et part avec la troupe aux États-Unis. Il y retrouve Vara Milanova avec qui il va se marier. Il commence la rédaction de La Grande Beuverie. Réformé en 1933, il s’installe à Genève et vit avec de grandes difficultés matérielles. Il publie dans La Nouvelle Revue Française une étude philosophique sur Spinoza et poursuit son étude du sanskrit, publiant en 1934 ses premières traductions. À partir de 1936, installé près de Paris, il gagne sa vie en collaborant à l’Encyclopédie Française Quillet. Il publie Le Contre-Ciel et termine en 1937 La Grande Beuverie qui paraît à la N. R. F.
En 1939, sans travail, il apprend qu’il souffre d’une tuberculose pulmonaire ; c’est dans les Alpes, où il se soigne, qu’il commence la rédaction du Mont Analogue qui restera inachevé. À partir de 1941, il commence à traduire des fragments des grands textes hindous, le Rig-Veda, les Upanishad, la Bhagavad-gîtâ. Collaborant depuis 1940 à la revue Fontaine, il y publie en 1942 Poésie noire et poésie blanche et Quelques textes sanskrits sur la poésie.
En 1944, se trouvant mieux, il quitte les Alpes et revient à Paris. Il poursuit l’écriture du Mont Analogue jusqu’au début du chapitre V. Il meurt le 21 mai 1944.

Bibliographie
Le Contre-Ciel, Gallimard, 1936, repris dans Poésie/Gallimard, avec Poésie noire, poésie blanche.
La Grande Beuverie, Gallimard, 1938, repris dans la collection L’Imaginaire.
Le Mont analogue, Gallimard, 1952, repris dans la collection L’Imaginaire.
Chaque fois que l’aube paraît, 1953.
Poésie noire, poésie blanche, Gallimard, 1954.
Lettres à ses amis, I, 1958.
Tu t’es toujours trompé, Mercure de France, 1970.
Bharata, l’origine du théâtre ; La poésie et la musique en Inde, Gallimard, 1970.
Essais et Notes, I, L’2vidence absurde, Gallimard, 1972.
Essais et Notes, II, Les Pouvoirs de la parole, Galliamrd, 1972.
Mugle, Fata Morgana, 1978.
La Langue sanskrite, Ganesha, Gallimard, 1985.
Correspondance ; 3 vol., Gallimard, 1992, 1993 et 1996.
Chroniques cinématographiques, Au Signe de la Licorne, 2004.

Réédition de la revue Le grand jeu, chez Jean-Michel Place, en 1977.

Un dossier sur le Grand Jeu
Un texte de Daumal sur l’art poétique hindou (1940) sur le site de la Revue des Ressources
Une chronique de Ronald Klapka


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines