Magazine Cuisine

On va déguster un petit pot de rillettes !

Par Bboizard

On va déguster un petit pot de rillettes !

Les rillettes de Bernie

L'an dernier, le dimanche matin, c'était "Panique au Mangin Palace", mais cette année, depuis quelques semaines, une nouvelle émission de gastronomie occupe le créneau 11h05-midi sur France Inter : "On va déguster", présentée par François-Régis Gaudry.
Souvent, on rentre juste du marché et je loupe le début. Mais, l'avantage, c'est qu'on retrouve les recettes sur le site de l'émission. On peut aussi l'écouter ou la réécouter, voire la podcaster.
La première sur laquelle je suis tombé traitait des livres de cuisine et du cochon. La recette des rillettes m'a donné envie de replonger dans la cuisine et le blog, un peu oublié, ces temps-ci, faute de temps et de motivation...
Elle est de Stephane Reynaud, chef du restaurant VILLA 9 TROIS à Montreuil et  auteur d'ouvrages comme le fameux "COCHON & FILS" et de "RIPAILLES".
Voici donc la recette telle que fournie par le chef :
Rillette “c’est moi qui l’ai faite” (Pour plein de monde)
Préparation 20 minutes - cuisson 7 heures
Ingrédients :
  • 1 kg d’échine
  • 600 g de poitrine fraîche
  • 300 g de saindoux
  • 1 bouteille de vin blanc
  • 50 cl d’eau
  • 20 g de sel
  • 200 g de raisins blond
  • 3 branches de romarin
  • 3 cuillères à soupe de poivre vert
Couper la poitrine et l’échine en cubes. Dans une grosse marmite, faire chauffer doucement la poitrine avec le saindoux, ajouter peu à peu la viande, tourner sans cesse avec une cuillère en bois. Ajouter le vin blanc et l’eau, laisser mijoter à feu très doux couvert pendant 7 heures, il faut remuer régulièrement. Ajouter 1 heure avant la fin de fin de cuisson les raisins, le poivre et les épines de romarins, assaisonner. Laisser tiédir à température, remuer vigoureusement la viande pour obtenir la masse de rillettes. Remplir des pots en tassant bien, recouvrir d’une couche de saindoux.
Maintenant, mes ajouts et modifications : la cuisson a eu lieu dans l'appareil Seb MijotCook durant 7 heures et pendant que tout le monde dormait... J'ai donc mis tous les ingrédients d'un coup. Je n'ai fait que 2 pots et donc divisé les ingrédients par 2. J'ai remplacé le vin blanc par du Noilly (en quantité moitié). Elles se conservent très bien au frais une quinzaine de jours.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bboizard 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines