Magazine Culture

Crystal Stilts - In Love With Oblivion

Publié le 28 avril 2011 par Lamusiqueapapa @musiqueapapa
Crystal Stilts - In Love With OblivionRetour à Brooklyn avec un groupe qui vient de sortir son deuxième album et dont j'étais complètement passé à côté au moment du premier. A l'écoute de ce "In Love With Oblivion", je comprends d'ailleurs mieux pourquoi. Les Crystal Stilts ressemblent beaucoup à première vue, à tous ces nouveaux groupes inspirés par Joy Division, à l'instar de ceux qui ont relancé la mode, Interpol, New-Yorkais eux aussi. Mais les Crystal Stilts ont des atouts que la plupart n'ont pas. Tout d'abord, des claviers délicieusement psychédéliques qui les font se rapprocher de l'univers des Doors - comme sur le très (trop?) long et atmosphérique "Alien Rivers" - ou de Echo And The Bunnymen. Et puis surtout, un guitariste (JB Townhends) qui en impose. Au-delà de la voix grave et profonde de rigueur du chanteur, le groupe varie les styles et chacun des titres possède son petit riff efficace et bien identifiable.Crystal Stilts - In Love With OblivionMême si tout n'est peut-être pas parfait, je retiendrai pour ma part, quelques jolis morceaux dont j'ai  bien du mal à me passer : le très sixties "Through The Door" et la magnifique triplette"Flying Into The Sun" / "Shake The Shackles" / "Precarious Stair" et puis surtout une chose : ne pas toujours se fier à sa première impression. Parmi la floppé d'adeptes de la bande de Ian Curtis, les Crystal Stilts sortent indéniablement du lot. Gros coup de coeur du moment...
Clip de "Silver Sun" :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lamusiqueapapa 3864 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines