Magazine Bd

Babe My Love - Yoko Maki

Par Vanina Delobelle
Babe My Love - Yoko Maki Quand un dragueur invétéré devient une maman modèle, plus poule que la mère Noël avec ses lutins, on voit le visage illuminé d'une enfant, qui trouve, en une mère d'adoption fantasque, un nouveau port d'attache, porteur d'une véritable stabilité. C'est le thème mi-humour, mi-amer, qui rythme ce manga.

Kippei, 17 ans, les hormones en constante bataille, collectionne les conquêtes. Son charme fou en fait la coqueluche du lycée, mais son manque d'assiduité lui vaut la place du cancre de la classe. Jusqu'au jour où la petite Yuzuyu, sa cousine maternelle, débarque dans sa vie. Abandonnée par sa mère, dépressive et trop instable pour assumer seule son enfant, la fillette trouve refuge chez sa tante. Pour le responsabiliser davantage, la grande sœur de Kippei l'oblige à devenir la nounou attitrée de la fillette au regard d'ange. L'accompagner à l'école, lui préparer ses bento, retrouver le goût enfantin de faire de quelques grains de sables un superbe château…feront partis de ses missions quotidiennes. Très vite, le terrible coureur de jupons immature va se montrer tendre, attentif, dévoué : de nouvelles qualités qui le conduiront même peut-être à devenir l'homme d'une seule femme.

Mon avis :
Les regards purs de Yuzuyu, la maladresse de grand frère Kippei quand il lui prépare son premier onigiri, l'amour possessif qu'il développe envers la petite malgré cette mère qui a clamé « un jour je reviendrai » m'ont touché. Ne vous fiez pas à l'apparence enfantine de la couverture, car même si les bons sentiments sont les ressorts principaux de cette histoire, les personnages sont finement dessinés et certains caractères, comme la dure et complexe sœur ainée, effet comique de nombreuses scènes familiales, est pour moi l'un des plus pensés et des plus soignés, preuve que le jeune public n'est pas l'unique destinataire. 7 volumes (oui seulement 7) composent cette saga « Babe, My Love », « Aishiteruze baby » dans sa version originale, qui a également été décliné en animé.

Emilie Genévrier

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vanina Delobelle 14413 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines