Magazine Entreprise

Les circonstances économiques et politiques de la mort de Ben Laden

Publié le 03 mai 2011 par Edelit @TransacEDHEC

Le monde ne parle que ce ça ces derniers jours. Oussama Ben Laden, tenu responsable des attentats du 11/9, a été éliminé par un commando spécial américain.

Le Pakistan embarrassé

On peut légitimement se poser la question. Pourquoi Oussama Ben Laden est resté introuvable alors qu’il se trouvait à 50km de la capitale pakistanaise, dans une forteresse très bien guardée ?

Et c’est aussi ce qui inquiète l’Inde. Car, auparavant, le gouvernement pakistanais niait toute présence terroriste à Abbottabad. New Delhi a d’ailleurs envoyé lundi un message alarmiste qui tranche avec la pluie de félicitations en provenance des autres capitales. «C’est avec une grande inquiétude que nous avons appris qu’Oussama Ben Laden avait été tué à Abbottabad, au cœur du Pakistan. Cela renforce notre certitude que des terroristes appartenant à diverses organisations trouvent un sanctuaire au Pakistan»

D’autre part, lundi, plusieurs centaines de manifestants anti-américains se sont regroupés et de nombreux Pakistanais s’interrogent déjà sur la capacité de leurs dirigeants à faire respecter leur souveraineté. Quant au TTP, le mouvement des talibans du Pakistan, il a déjà promis «une vague d’attentats contre les Pakistanais et les Américains». L’ambassade et les consulats des Etats-Unis au Pakistan seront donc fermés au public «jusqu’à nouvel ordre» pour les «affaires courantes».

Le dollar en hausse, le pétrole en baisse

D’un point de vue purement économique, le dollar a grimpé lundi face aux principales devises après l’annonce de la mort du chef d’Al-Qaïda. L’euro ne valait plus que 1,4793 dollar peu après 04H00 GMT, contre 1,4864 dollar peu avant 01H00 GMT. Le billet vert cotait en outre 81,43 yens vers 04H00 GMT, contre à peine 80,96 yens deux heures auparavant. Les contrats futurs de l’indice boursier américain SP 500 ont progressé.

Porté par le regain du dollar face au yen, l’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a progressé de 1,57% lundi, pour repasser au-dessus de la barre des 10.000 points. Le Nikkei n’avait pas franchi cette barre depuis le 11 mars, jour du séisme et du tsunami meurtriers qui ont porté un coup dur à l’économie japonaise.

La Bourse de Paris était également en hausse lundi au cours des premiers échanges (+0,61%).

Espèrons que cela dure…

GdC


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Edelit 18215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte