Magazine Culture

L'arbre au soleil - tomes 1 à 4

Par A_girl_from_earth

arbre-au-soleil--1.jpeg  

L'ARBRE AU SOLEIL - TOMES 1 À 4

Après Ayako qui fut une véritable révélation pour moi, me voici plongée dans L'arbre au soleil du même auteur, Osamu Tezuka, une fresque historique en 8 tomes, située cette fois-ci dans le Japon du 19è siècle (l'histoire commence en 1855).

"L'arbre au soleil est ici une allégorie du régime des Tokugawa, un régime tenu d'une main de fer depuis près de trois siècles mais rongé de l'intérieur par la vermine, prêt à s'effondrer au moindre tremblement de terre...  "

Voilà encore une fois une série bien prenante comme j'aime! Je n'ai pu emprunter que les 4 premiers tomes à la bib', étant déjà chargée ce jour-là, mais je vais vite courir me procurer la suite!

J'ai trouvé ce manga très instructif sur la société nipponne du 19è siècle et sur les enjeux et stratégies politiques de l'époque. L'histoire alternant entre les histoires des uns et des autres, et étant principalement axée autour de celles de l'impétueux Ibuya, samouraï de son état, et du frivole Tezuka, étudiant en médecine, deux caractères diamétralement opposés dont les destins vont se croiser, on y suit moults aventures qui nous plongent dans le quotidien de l'époque, un quotidien animé, à travers lequel sont illustrés l'organisation et le fonctionnement de la société japonaise, les devoirs et les droits de chacun, le rôle des samouraï, les conditions de vie des paysans, les relations familiales, et même les affaires sentimentales, les geisha n'étant pas en reste dans ce récit foisonnant.

J'ai trouvé tout cela extraordinairement captivant mais surtout, ce qui m'a passionnée dans cette histoire, ce sont les épisodes illustrant les mentalités de l'époque par rapport à l'évolution de la médecine. La confrontation entre les défenseurs de la médecine traditionnelle et ceux de la médecine européenne ne semble pas trouver d'issue, cette dernière est vue d'un très mauvais oeil, et l'ignorance de la population à laquelle se greffent les rumeurs propagés par les traditionnalistes sont fatales à son développement. Pour ne donner qu'un exemple, les gens refusaient de se faire vacciner contre la variole de peur de se transformer en vaches!   

L'arrivée des Américains, en la personne du Consul Harris Townsend et de son secrétaire Henry Heusken, qui souhaitent favoriser des relations commerciales libres avec le Japon, enrichisse encore le récit de nouvelles intrigues palpitantes. J'ai adoré la façon dont l'auteur rend compte de la rencontre et du choc culturel entre les Américains et les Japonais, à travers, en particulier, Heusken et Ibuya. Je retiendrai le fait qu'à l'époque, les Japonais ne serraient pas la main pour dire bonjour (scène truculente ici pour illustrer cette anecdote!).

L'arbre au soleil est un récit vraiment intéressant, d'une réelle richesse, d'une force narrative captivante, qui mêle avec habileté fiction et faits historiques, et surtout, qui a cet atout irrésistible qu'est l'humour dont l'auteur fait preuve autant à travers les dialogues, que les situtations, que les illustrations. Il est peuplé de personnages hauts en couleur auxquels on s'attache rapidement. J'adore le samouraï Manjiro Ibuya, franchement si je m'attendais à sortir de cette lecture en disant ça! Sa fougue, son caractère colérique, sa détermination, son sens de l'honneur , ses idéaux et sa lucidité vis-à-vis de ses défauts le rendent touchant et hilarant!      

Vivement la suite!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


A_girl_from_earth 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines