Magazine Beaux Arts

Traîtresse, Ibn 'Arabî

Publié le 10 mai 2011 par Kenza
Traîtresse, Ibn 'ArabîJohn William Godward  (1861-1922), A Classical Beauty***Traîtresse aux tresses de serpents,
Elle l'abandonna qui cherchait son chemin.
Mais au coeur elle l'atteignit quand doucement elle
  se retourna,
Le laissant malade sur la couche.
De l'arc du sourcil, elle décocha les flèches du regard,
Par quelque fente que tu viennes, tu es tué.
Ibn Arabî. Extrait de Le Chant de l'ardent désir, traduction de l'arabe Sami-Ali

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kenza 4520 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines