Magazine Bd

Adios Carlos Trillo !

Par Yvantilleuil

Un héritage trop lourd à porter !

carlos trilloCarlos Trillo, scénariste de l’excellent « Spaghetti Brothers », invite à suivre le parcours d’Elvio Guastavino, un petit fonctionnaire d’Etat argentin qui tombe éperdument amoureux de Luisita, une poupée qui se trouve derrière la vitrine d’un antiquaire.

Si le récit démarre de manière assez burlesque, les troubles obsessionnels d’Elvio vont cependant mettre à jour le passé militaire de son père. Au fil des pages, l’héritage de ce colonel amateur de séances de tortures sur des jeunes filles communistes, va s’avérer trop lourd à porter. Usant des délires pervers et paranoïaques du fiston, l’auteur revient sur les années noires de la dictature militaire argentine et sur les atrocités commises par le régime de l’époque. C’est donc à travers les psychoses d’Elvio que le lecteur mesure les conséquences et l’ignominie du pouvoir dictatorial des années 70. Il est d’ailleurs fortement conseillé de lire la préface de l’auteur afin de se plonger dans le contexte de cette époque marquée par une répression sans pitié vis-à-vis des opposants au régime.

On retrouve ce même contraste au niveau du graphisme, avec un dessin cartoonesque qui accentue le côté burlesque du récit, mais qui ne va pourtant épargner aucune scène d’horreur au lecteur.

Histoire d’amour & univers post-apocalyptique !

Carlos Trillo
Avec « Point de rupture » Carlos Trillo et Eduardo Risso plongent le lecteur dans un environnement post-apocalyptique très pessimiste. Deux camps adverses se disputent la suprématie de ce monde dénué d’espoir : le Conseil et la Junte !

Le premier des quatre tomes prévus est divisé en douze chapitres qui sont rythmés par les affrontements continus entre le Conseil et la Junte. Dans les ruines de ce monde glauque, basé sur le trafique d’organes humains, vivent les «unfralumpens», des laissés-pour-compte qui errent sans véritable but.

Mais au-delà de ce futur peuplé d’estropiés et de drogués, le scénariste argentin va surtout livrer une histoire d’amour touchante. D’un côté, Lisa, alias Crash, femme cyborg et tueuse professionnelle aux ordres du Conseil. De l’autre, Emil, un ancien toxico obsédé par une petite voix interne et mercenaire infaillible de la Junte. Au fil des pages, l’auteur dévoile lentement le passé des deux tueurs, ainsi que cet amour qui les lie. Etant tous deux les meilleurs soldats de leur clan, ils vont cependant irrémédiablement être amenés à s’affronter. La vague de sentiments qui découle de cette rencontre inévitable constitue l’attrait majeur de cette mise en place.

L’autre point fort est indéniablement le graphisme noir et blanc de Risso, qui accompagne parfaitement la noirceur et le pessimisme de l’univers imaginé par Trillo.

Une famille mafieuse totalement déjantée !

spaghettibrothers01b
Une famille mafieuse sicilienne complètement déséquilibrée, vivant aux Etats-Unis.

Un mélange entre le Parrain et les Incorruptibles sur un dessin très expressif qui fait honneur aux comics, des personnages très expressifs et un jeu d’ombres parfaitement maîtrisé.

Après lecture de ce tome vous irez vous empresser d’aller acheter les autres tomes ou l’intégrale de cette série qui mériterais d’être mieux connue.

J’adore !

Grand nom de la bande-dessinée argentine, le scénariste Carlos Trillo est décédé dimanche soir à Londres. Adios Carlos !!!


Filed under: Auteurs à découvrir, BANDES DESSINÉES, Comics, DIVERS, [Sans super-héros] Tagged: Comics

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Yvantilleuil 3439 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines