Magazine Culture

Cannes 2011, Les Films: HABEMUS PAPAM, de NANI MORETTI

Publié le 13 mai 2011 par Abelcarballinho @FrancofoliesFLE

  nannimoretti.jpgMichel Piccoli, Nanni Moretti, Margherita Buy - Photocall - Habemus Papam © AFP

Tráiler en V.O. de 'Habemus Papam' - FOTOGRAMAS

'Habemus Papam' está dirigida por Nani Moretti, quien a la vez interpreta a un psicoanalista que intentará ayudar a un papa en crisis, al que da vida Michel Piccoli. Sección Oficial del Festival de Cannes 2011.






HabemusPapam.jpg

Synopsis

Après la mort du Pape, le Conclave se réunit afin d’élire son successeur.
Plusieurs votes sont nécessaires avant que ne s’élève la fumée blanche. Enfin, un cardinal est élu !
Mais les fidèles massés sur la place Saint-Pierre attendent en vain l’apparition au balcon du nouveau souverain pontife. Ce dernier ne semble pas prêt à supporter le poids d’une telle responsabilité.
Angoisse ? Dépression ? Peur de ne pas se sentir à la hauteur ?
Le monde entier est bientôt en proie à l’inquiétude tandis qu’au Vatican, on cherche des solutions pour surmonter la crise...

Acteurs

  • Michel PICCOLI - Le Pape
  • Nanni MORETTI - Le psychanalyste
  • Jerzy STUHR - Le porte-parole
  • Renato SCARPA - Cardinal Gregori
  • Franco GRAZIOSI - Cardinal Bollati
  • Margherita BUY - La psychanalyste
  • Dario CANTARELLI - Le comédien fou





    • NANNI  MORETTI 
    • AU  CHEVET  DU  PAPE


    Nanni Moretti au chevet du pape Nanni Moretti © DR


    Lauréat de la Palme d’or en 2001 pour La Chambre du Fils, le cinéaste italien présente son onzième long métrage et sixième en Compétition à Cannes. Portrait d’un pape qui ne peut assumer sa fonction, Habemus Papam divise les catholiques.

    Après la gauche, le cinéma, l’école, Berlusconi, Nanni Moretti pose son regard ironique sur l’Eglise. Dans La Messe est finie (1985), il avait déjà égratigné la religion à travers un jeune prêtre, dont les concitoyens refusent l’aide. Dans Habemus Papam, l’action se déroule au siège même de l’église catholique, au Vatican, alors que le conclave se réunit pour élire un nouveau pape. Panique : le cardinal choisi (Michel Piccoli), terrifié par la fonction à laquelle il est appelé, refuse de se présenter face à la foule de fidèles, place Saint-Pierre.

    Nanni Moretti trouve là le meilleur des cadres pour mêler questionnements intimes et questionnements politiques, essence de son cinéma depuis Je suis un autarcique en 1976. Comme souvent chez Moretti, s’entremêlent aussi la tragédie et la comédie. Tragédie au Vatican, où le conclave des cardinaux tente de surmonter la crise. Comédie dans les rues de Rome où le pape s’est échappé.

    On aurait tort de croire que Nanni Moretti, qui interprète le psychanalyste dépêché par les autorités religieuses pour aider le pape à assumer sa fonction, abandonne la veine autobiographique en s’installant au Vatican. « Il y a quelque chose de moi aussi bien dans le personnage du psychanalyste que dans le malaise et le sentiment d’adéquation de Melville (le pape, ndlr) », souligne le cinéaste, qui jouait déjà un psychanalyste dans La Chambre du Fils.

    A l’affiche en Italie depuis le 15 avril, Habemus Papam rencontre un énorme succès, et fait débat au sein même de l’église catholique. Si le vaticaniste Salvatore Izzo a publié un appel à boycotter le film dans le Journal des Evêques, Avvenire, la revue des Jésuites Civilità Cattolica et Radio Vatican ont quant à eux défendu le point de vue humain et respectueux du film.

    B.de M.  Web du Festival


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Abelcarballinho 11989 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine