Magazine Culture

L’aimerai-je ou pas, alors, ce livre de Claro sur Madame Bovary?

Par Mango
Lectrice et girouette aussi, voilà ce que je suis.
Une fois je dis oui, une fois je dis non.
Une vraie plume au vent…Mais au vent des blogs. Alors vive le vent …quand il souffle aussi fort
Je m’explique.
L’aimerai-je ou pas, alors, ce livre de Claro sur Madame Bovary?1) Madame Bovary est un livre que j’aime et que j’ai envie de relire
2) Claro a sorti Madman Bovary, un pastiche littéraire, (2008, Verticales)
3) Ce livre vient de paraître en Poche, (avril 2011, Babel)
4)  Cynthia a été la première à en faire un billet (parmi les blogs de ma liste du moins)
Elle n’a pas aimé et j’ai dit que ce livre ne me tentait pas mais me donnait l’envie de relire Flaubert, ce qui n’est déjà pas si mal.
5) Aujourd’hui, Cuné  écrit un billet si enthousiaste sur le style de l’auteur que si elle était déjà ouverte, je me précipiterais dans la librairie voisine pour me plonger à mon tour dans ce bouquin  qui fait la part si belle aux virgules dans ses lectures.
6) Je découvre ce qu’en a dit l’auteur ICI et ça me plaît bien.
Je voulais imaginer un narrateur qui se perd dans un roman, dans sa lecture, non pour en devenir un personnage, jouer les Zelig, mais pour en parcourir le mouvement de lecture. Lit-on pour s'échapper ou se retrouver? La question est banale, mais non dénuée d'intérêt. On lit toujours les livres dans certaines circonstances, certains états, donc avec des motivations autres que celles d'un lecteur idéal. Comment lit-on quand on est amoureux, triste, désespéré, etc? Imaginer un lecteur déçu par l'amour lisant "Madame Bovary" était une façon de poser l'équation. 
Maintenant aimerai-je son livre, c’est autre chose. J’attends de le lire. En tout cas, la liste de ses traductions (ICI) est impressionnante.
C’est ça aussi la vie d’une blogueuse littéraire : des a priori, du parti-pris, du bouche à oreille, de la mauvaise foi, parfois, (souvent) ? Et pourquoi pas ? 
Je dois avouer que les billets sans passion, ceux qui ne visent qu’à l’impartialité m’ennuient. 
Comment accepter un livre dont on me demande de n’en dire que du bien ou de n’en pas parler ? Je me suis sentie offensée récemment par une telle proposition. 
Clara, n’accorde surtout pas d’importance aux commentaires tendancieux que tu viens de recevoir. N’aie pas de scrupule. La prochaine fois, supprime-les. Tu es chez toi  et tu ne dois rien à personne.
C'était ma petite réflexion matinale après un rapide coup d'œil sur la liste des derniers billets publiés.  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mango 1361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines