Magazine High tech

Ubisoft Motion Pictures se met à bouger

Publié le 17 mai 2011 par Gameinvaders
Les films d'Ubisoft se concrétisent

Vous le savez peut-être ou pas, mais Ubisoft a récemment formé sa propre division de cinéma baptisé Ubisoft Motion Pictures. Dirigé par Jean-Julien Baronnet, ancien PDG d’EuropaCorp, l’entreprise prépare déjà des matériaux “3D” (le sens de celui-ci reste à savoir) pour les licences clés suivantes de l’éditeur français de jeux : Assassin’s Creed, Ghost Recon et Splinter Cell.

Son directeur voudrait collaborer avec les producteurs et équipes marketing des différents jeux pour parvenir à des scénarios pertinents :

Nous voulons garder notre propriété, notre contrôle sur le contenu du film, et nous sommes ouverts à la collaboration avec des studios pour le développement de nos projets, et éventuellement pour le pré-casting, le pré-budget et le script.

Ces projets auraient attiré l’attention de studios et scénaristes américains. Les dirigeants d’Ubisoft Motion Pictures se rendront de l’autre côté de l’Atlantique afin de les rencontrer.

D’après Jean de Rivières, vice-président de la distribution et du marketing internationale qui travaillait à Disney France puis à EuropaCorp, un script sera prêt d’ici la fin de l’année. Il ajoute :

Notre stratégie n’est pas de se diversifier mais d’appuyer la popularité de nos franchises. C’est pour cela que nous voulons nous assurer que nos films refléteront correctement les licences et qu’ils consolideront le nombre de fans tout en l’élargissant au-delà de la sphère vidéoludique.

La branche cinématographique d’Ubisoft prépare également une série animée (en image de synthèse) sur les Lapins Crétins en 78 épisodes de 7 minutes. D’après le PDG, la compagnie serait en cours de négociation avec une chaîne de télévision française ainsi qu’avec un réseau américain pour la distribution.

On rappelle aussi qu’Ubisoft a fait ses premiers pas dans le film il y a deux ans avec une série de courts-métrages : Assassin’s Creed: Lineage. Celui-ci a été réalisé par une équipe interne d’animation numérique (Ubisoft Digital Arts) ainsi que par Hybride, un studio d’effets de post-production québécois qui avait récemment été acquis. Ce dernier a travaillé sur les effet spéciaux de films comme 300, Sin City et Avatar.

Il avait également été annoncé qu’un film (en prise de vue réelle) réalisé par Francois Alaux et Hervé de Crecy de H5 (Logorama) sur le jeu Ghost Recon: Future Soldier était en préparation. Mais tout comme le jeu, le projet s’est plutôt fait discret. Ubisoft y aurait quand même investi 8 à 10 millions de dollars. Peut-être reverrons-nous donc ce projet refaire surface avec cette initiative du 3ème éditeur mondial.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gameinvaders 3370 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte