Magazine Cinéma

Invasion U.S.A.

Publié le 17 mai 2011 par Olivier Walmacq

iusa

Genre : Action qui bave sur mes rouleaux

Année : 1985

Durée : Trop long

Non, vraiment, durée : 105min

L'histoire : Matt Hunter, ex-agent de la CIA, reprend du service pour contrer une redoutable bande de terroristes menés par le démoniaque Rostov.

Sous-entendu du film : Les Cocos soviétiques attaquent, vite, Chuck à la rescousse !

La critique de ClashDoherty :

Invasion U.S.A. est probablement une des pires foiritudes commises par Chuck Norris, de son vrai nom Carlos Ray Norris.
Le film, sorti en 1985, produit par la terrifiante firme Cannon Group (spécialisée dans les nanars d'action), a été réalisé par Joseph Zito, un obscur tâcheron coupable d'avoir fait Portés Disparus, Le Scorpion Rouge et un des pires Vendredi 13. On y trouve Richard Lynch, Melissa Prophet, Alexander Zale et Alex Colon.

Il faut voir l'affiche pour le croire : le slogan tue. 1986...L'Amérique n'était pas prête...lui, si ! Et on voit Chuck tenant un gros pétard dans chacune de ses grosses mains qu'il peut tuer avec, dans une posture très vous passerez pas, bande de connards !, à attendre l'arrivée des méchants communistes histoire de mieux les renvoyer dans le pays de Lénine avec un gros coup de pied au cul et la bite dans un Tupperware. Car c'est dans ce film mythiquement con que vient la fameuse réplique Si tu brandis encore une fois ce truc sur moi, tu repars avec ta bite dans un Tupperware. Amis de la poésie... c'est l'étage du dessus !

Histoire de vous prouver encore une fois que décidément, l'Heure de la poésie n'est pas pour aujourd'hui, voici une autre mythique réplique du film : Tu commences à me baver sur les rouleaux.
Manière cheuknorrissienne de dire tu m'fais chier, au cas où vous ne l'auriez pas compris. Aaah, ces doublages VF débiles, inhérents au genre nanardier...

Gros film d'action bourrine bien con, débile, avec un message de propagande bien reaganien ici : les Rouges, dehors ! Invasion U.S.A. est vraiment un film détestable, une des pires chiures de Norris.
Certains de ses nanars peuvent éventuellement être sympatoches (Le Temple D'Or), mais Invasion U.S.A., franchement, est à vomir !

Note : 00/20

IMG000044

La critique d'Alice In Oliver:

Que dire de plus à la critique de Clashdoherty ? Notre ami a parfaitement résumé cet étron-flotteur. C'est clair, Chuck Norris a sévi dans de nombreuses abominations.
Par exemple, comment ne pas citer Portés Disparus et ses suites ? Ou encore Delta Force et ses suites (et oui, aussi !) ?
Toutefois, dans la filmographie de Chuck Norris, on trouve tout de même des mauvais films sympathiques, des séries B tellement navrantes qu'elles en deviennent hilarantes malgré elles.
Malheureusement, Invasion U.S.A. ne parvient même pas à décrocher un rictus imbécile. C'est juste un film d'action de propagande anticommuniste, à la moralité plus que douteuse.
Clairement, le réalisateur, Joseph Zito fait l'apologie de la guerre, de la vengeance, de la loi du Talion et de l'Amérique des flingues.
Comme l'a déjà dit Clash, c'est un film hautement détestable et méprisable, tant par ce qu'il montre que tant par ce qu'il dénonce.
En même temps, ne l'oublions pas, Chuck Norris est un spécialiste pour incarner des héros vengeurs ou des flics donneurs de leçons.
Ensuite, Invasion U.S.A. contient de nombreuses répliques ridicules et d'une rare vulgarité. "Si tu brandis encore une fois ce truc sur moi, tu repars avec ta bite dans un Tupperware !" Je sais que cet phrase a déjà été citée...
Mais bon, ça résume assez bien le niveau de ce film d'action. Clash a mis 0/20. Pour ma part, j'estime que cette chiure ne mérite même pas de notation.
Ca n'en vaut même pas la peine !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines